France-Allemagne: Revivez la victoire des Bleus (2-0)...

FOOTBALL Les Bleus s’attaquent aux champions du monde…

A.M. et R. B.

— 

Le défenseur de l'équipe de France Raphaël Varane, le 13 novembre 2015 contre l'Allemagne au Stade de France.
Le défenseur de l'équipe de France Raphaël Varane, le 13 novembre 2015 contre l'Allemagne au Stade de France. — F.FIFE/AFP

France - Allemagne 2-0

Giroud (46e), Gignac (86e)

22h54: Allez, on ferme ce live. Merci de nous avoir suivi. 

22h53: "Suite à un incident extérieur au stade, on va demander aux supporters de quitter le stade par mes secteur ouest, sud et nord", annonce le speaker du Stade de France...

22h52: C'EST FINI ! VICTOIRE DES BLEUS GRACE A GIROUD ET GIGNAC. Cinquième victoire de rang.

90e+1: Trois minutes d'arrêt de jeu...

88e: 

86e: BUT DE GIGNAC DE LA TETE.

86e: Un hélicoptère passe de nouveau au dessus du Stade de France.

84e: Plus que quelques minutes à tenir et ça fera cinquième victoire de suite pour la bande à Deschamps.

81e: Ayé, retour de Ben Arfa en Bleu, qui remplace Griezmann. Entrée aussi de Schneiderlin à la place de Diarra.

77e: Poteau de Thomas Müller! C'était chaud.

75e: Nouveau sauvetage de Varane, très bon ce soir.

73e: Je vous avoue que c'est un peu compliqué de parler de football là tout de suite. Ici, ça joue toujours en tout cas.

71e: Paul Pogba qui s'emmêle les pinceaux dans la surface allemande et rate son tir.

69e: Entrées de Gignac et Coman, sorties de Giroud et et Martial.

65e: "Qui ne saute pas n'est pas français", lance le kop des Bleus. Allez, un deuxième but les gars.

62e: Nouvelle occasion pour les Bleus, Manu Neuer fait le taf.

61e: Double changement pour l'Allemagne, sortie de Khedira et Draxler. Joachim commence à faire tourner.

59e: Le match continue de se jouer ici en tout cas.

57e: Le stade est bouclé après deux détonations entendus à l'extérieur de l'enceinte dyonisienne.

55e: Ambiance très bizarre, vraiment...

53e: But refusé des Bleus, Giroud était hors jeu.

46e: C'est reparti !

46e: Mi-temps !

46e: Goooooooooooooollllll ! C'est Giroud qui marque, mais c'est Martial qui fait tout !

44e: Pfiouuuuuuu... On s'en sort bien sur cette frappe de Gomez...

43e: Tout mais pas ça.

42e: Mais Giroud ! Il centre au seul endroit où il n'y a PERSONNE ! 

40e: Raaaaah... Cette frappe de Griezmann ! Cadrée mais écrasée après un petit enchaînement sympa.

38e: Ils se réveillent les Allemands. Draxler offre un ballon potable à Gomez mais ça termine dans le petit filet de Lloris.

34e: Ouch... Thomas Müller qui s'offre la plus belle occasion du match. La frappe du Munichois est déjà sur le périph mais quand même.

34e: Salut @Usap. J'ai bien entendu, mais je ne tire pas sur les ambulaces.

29e: On a entendu deux grosses détonations à la télé. Genre bombe agricile. Mais les gens au stade, dont notre envoyé spécial, ont trouvé très assourdissant.

28e: Pour tout vous dire, on se fait un peu chier. Enfin vous aussi devant votre télé, je suppose, non?

26e: Popopopopo.... Varane le patron vient de nous croquer Gomez à la course, j'ai eu mal pour le vieil allemand.

25e: Pour le moment, on est un poil meilleur que les Allemands. Mais c'est surtout parce qu'ils sont franchement moyens.

23e: Raaah... Applique toi sur ton centre Anthony Martial... Giroud l'attendait celle-là.

21e: "Il y a souvent des Allemands dans l'axe" nous dit Lizarazu, visiblement calé en histoire.

17e: T'oublieras pas de payer ton coup si tu gagnes, @Apeji.

16e: Très belle cession d'auto-tamponeuses entre Gomez et Koscielny. Un truc à se déboiter l'épaule. Bon, sinon, on domine sans se créer d'occaz, mais c'est pas mal.

14e: Et on en est qu'au début.

12e: Amical, amical... Giroud vient de filer une belle grosse semelle à Khedira là.

10e: Oh ce tacle tranchant de Lass Diarra (quand on parle du loup). Faut qu'il se méfie quand même vu qu'on a ramassé des grosses pierres à l'échauffement.

8e: Faut pas mettre ce genre de photos à cette heure-ci, tous les enfants sont pas couchés.

6e: Pogba qui envoie déjà de la roulette dans les petits espaces. c'est des Allemands en face gars, pas Livourne ou je ne sais quoi.

4e: Il est là le petit tweet de Karim !

3e: C'est fou, on attaque d'entrée avec un débordement suivi D'UN BON CENTRE de Sagna.

1ere: Alors pour votre info, je vous laisse libre de faire toutes les blgues du monde sur la 1ere et la 2e guerre mondiale. Mais faut vraiment qu'elle soit bonne si vous voulez pas que je vous banisse.

1ere: Et c'est partiiii !!!!!

20h59: Le ballon amené par une Volkswagen téléguidée. Et son impact carbone elle est truquée ou pas?

20h57: MAIN SUR LE COEUR ET MARSEILLAISE (même dans la rue, même dans le métro, même au resto).

20h55: Allez laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa! Les deux équipes entrent sur ce qu'on doit appeler la pelouse. Mais l'herbe du jardin de ma grand-mère est plus pratiquable.

20h49: Bon, on se les fait cette fois. J'en ai encore mal au bide.

20h47: Alors peut être, mais notre envoyé spécial au SDF nous dit que le public a besoin d'une vidéo pour apprendre à faire un clapping...

20h45: Le costard, c'est quand même mieux quand on n'a pas besoin de rentrer le ventre.

(F.FIFE/AFP)

20h42: Bonsoir Kévin... Tu sais que ça te va bien ces quatre étoiles?

(F.FIFE/AFP)

20h37: L'autre chose à laquelle on s'attendait, et pas avec impatience, c'est l'état de la pelouse. Ce qui a fait piquer une gorsse colère à Deschamps huer. Et bien ça se confirme, elle est dégueulasse.

20h26: Didier Deschamps nous a réservé la compo à laquelle on s'attendait. Lloris - Sagna, Varane, Koscielny, Evra - Pogba, Diarra, matuidi - Griezman, Giroud, Martial. Chez les Allemands, c'est la grosse équipe.

20h25: Bonsoir à tous ! Comment ça va ? Vous l'aviez peut être oublié vu les histoires de sextape de ces derniers jours, mais il y a bien du foot aujourd'hui. On a hâte de voir ce que les Bleus ont dans le ventre contre les champions du monde.

On ne va pas remonter jusqu'à Bismarck mais on a quelques revanches à prendre contre l’Allemagne. La dernière en date remonte à l’été 2014 au Maracana de Rio, lorsque la Mannschaft nous a éliminée en quart de finale de Coupe du monde pour être sacrée une semaine plus tard. De l’eau a évidemment coulé dans le Rhin depuis, mais il serait quand même intéressant de gagner pour plusieurs raisons :

  • Prouver qu’on est capable d’être bons sans Benzema et Valbuena
  • Remporter enfin un match au Stade de France
  • Montrer face à une grosse équipe qu’on fait partie des favoris pour le prochain Euro

 

A lire aussi >> Les sept questions que l'on se pose sur les Bleus avant France-Allemagne

Bref, avec son attaque Giroud-Martial-Griezmann, on attend beaucoup de l’équipe de France, qui a plus fait parler d’elle en dehors du terrain que sur, ces derniers temps. C’est le bon moment pour changer ça.

>> Soyez avec nous dès 20h30 pour ce grand rendez-vous...