Qui a dit: «Je suis vraiment le 200e joueur NBA, je suis archi-nul!»?

UN INDICE Il est vieux et il joue à Los Angeles...

J.L.

— 

La fin de carrière de Kobe Bryant est bien pénible.
La fin de carrière de Kobe Bryant est bien pénible. — Kevin Sullivan/AP/SIPA

Kobe Bryant s’était récemment ému du classement ESPN qui le reléguait à la 93e place des meilleurs joueurs de la NBA. Il faut croire que c’était un peu trop présomptueux. Auteur d’un début de saison catastrophique, comme son équipe (trois défaites en trois matchs), Kobe Bryant, maladroit comme pas deux (3/15 la nuit dernière contre Dallas), est en train de gâcher une carrière pourtant légendaire en shootant à tort et à travers depuis deux ans, quand il n’est pas blessé.

Lui-même semble s’en être rendu compte, et il ne s’est pas épargné dimanche soir. « Les gars me font des bonnes passes et je dois simplement me montrer responsable et rentrer ces tirs. Je suis vraiment le 200e meilleur joueur de la ligue en ce moment. Je suis archi-nul ! » La vieillesse est un naufrage, comme disait le grand Charles.