OL: Aulas soupçonne les non-titulaires d'être des «indics» pour la presse

FOOTBALL Le dirigeant n'est pas satisfait de voir les secrets du vestiaire sortir dans les journaux...

R.B.

— 

Jean-Michel Aulas le 31 août 2015.
Jean-Michel Aulas le 31 août 2015. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

L’ambiance est pourrie dans votre boîte ? Rassurez-vous, il y a pire ailleurs et cet ailleurs se nomme l’Olympique lyonnais. Interviewé ce jeudi dans les colonnes de L’Equipe pour évoquer les déboires de son club en Ligue des champions, Jean-Michel Aulas sous-entend clairement que certains de ses joueurs servent d’indics à la presse.

>> A lire aussi : Jean-Michel Aulas s’estime lésé par rapport au PSG

« Il y a chez nous une perméabilité invraisemblable : l’incident entre Rose et Tolisso [les deux hommes en sont venus aux mains dimanche dans le vestiaire] était dans Le Parisien avant que j’en sois averti. Cela n’aide pas Hubert Fournier et j’y vois un peu de lobby des joueurs non titulaires. » Des noms, Jean-Michel, des noms.