Coupe du monde de rugby: Huit trucs (plus ou moins sérieux) que l’on retient de France-Roumanie

RUGBY Les Bleus ont gagné leur deuxième match du Mondial…

Romain Baheux

— 

Wesley Fofana fête son essai lors de France-Roumanie le 23 septembre 2015.
Wesley Fofana fête son essai lors de France-Roumanie le 23 septembre 2015. — Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à Londres (Angleterre),

Ça n’a pas été génial, même pas du tout, mais les Bleus comptent quand même neuf points. Vainqueurs avec le bonus offensif des Roumains mercredi (38-11), les Français ont maintenant une semaine pour préparer le troisième match contre le Canada. En attendant, voilà huit trucs que l’on retient du match contre les rugueux joueurs des Carpates.

La joie dingue des Roumains sur leur essai

Mention spéciale au petit saut d’un des joueurs.

Philippe Saint-André sait gueuler

Et pas qu’un peu.

 

%5Etfw

 

On s’est cru à Bayonne

Un des spectateurs a lancé le Vino Griego à la trompette, repris en chœur par une partie du stade. Ça donne envie de faire un paquito tout ça.

Le presque hat-trick de Sofiane Guitoune

Deux essais et un troisième refusé à la vidéo. « C’est dommage, ça faisait très longtemps que je n’avais pas inscrit un triplé », a préféré en rire l’intéressé.

Uini Atonio ne connaît pas le classement mondial de la Roumanie

« Ils sont combien les Roumains ? Dixièmes ? Douzièmes ? » Plus loin Uini, descends jusqu’au dix-septième rang.

Le CM d’un des comptes de la Coupe du monde s’est planté

L’intéressé ne fait pas la différence entre le maillot de Perpignan et celui de la Roumanie.

 

%5Etfw

 

Ils nous sont bien rentrés dedans

Voire un peu trop.

Rémy Grosso se perd

Absent de la feuille de match, le remplaçant de Yoann Huget a commencé à se diriger vers la presse avant de se rendre compte qu’il n’avait aucune raison de le faire et de retourner sur ses pas. Ton tour viendra Rémy.