Bartoli, une finale et des promesses

©2007 20 minutes

— 

A 23 ans, Marion Bartoli s'est enfin fait un nom. L'Auvergnate s'est inclinée samedi en finale face à Venus Williams (6-4, 6-1), l'Américaine s'imposant pour la quatrième fois sur le gazon londonien. « Elle a joué un tennis incroyable. J'ai peut-être battu la numéro un mondiale vendredi [Justine Henin], mais Venus est la plus forte sur herbe », a reconnu la Française, qui a montré, du premier au dernier jour, une rage de vaincre sublimatoire. « Je déteste perdre. Voir quelqu'un brandir le trophée m'est insupportable. Mais demain, ma déception sera atténuée compte tenu du parcours que j'ai effectué », estime la nouvelle 11e mondiale qui, si elle n'a pas rejoint Amélie Mauresmo au palmarès, se trouve désormais à cinq places de sa compatriote.