Kevin Dupuis plein de promesses

©2007 20 minutes

— 

Le 9 mars, au centre technique du Stadium : à cinq minutes de la fin de l'entraînement, Kevin Dupuis s'écroule sur la pelouse. Alors qu'il s'apprête à jouer son premier match de L1 le lendemain contre Monaco - à la place de Johan Elmander (suspendu) - le jeune avant-centre (20 ans) voit sa saison s'achever prématurément.

Opéré de la cheville gauche le 12 mars, l'ancien buteur de la réserve suit encore quatre mois après un entraînement aménagé. « Je devrais reprendre normalement à la mi-juillet », explique ce Marseillais d'origine, ancien coéquipier de l'international Samir Nasri dans les équipes de jeunes de l'OM. Dupuis assure n'avoir jamais douté : « Tout le monde m'a soutenu, des coéquipiers m'ont appelé et remis en confiance. » Les dirigeants du TFC - où il est arrivé en 2001 - lui ont aussi offert un premier contrat professionnel de trois ans. « Pour ma première année en pro, le club va disputer le tour préliminaire de la Ligue des champions, c'est énorme ! s'amuse Dupuis. J'espère découvrir cette compétition. » Le Provençal pourrait être l'une des révélations de la saison : grand et costaud (1,88 m, 80 kg), il est bon des deux pieds et plutôt rapide. « Je dois progresser physiquement, avoir davantage de "coffre", faire tout plus vite et mieux », estime-t-il toutefois. Mais aussi se frayer une place parmi les Elmander, Gignac, Fort, voire Santos (s'il reste). « J'aime la concurrence, coupe Dupuis. Et puis, avec tous les matchs à jouer, l'effectif va tourner... »

bizuts Hormis Kevin Dupuis, les défenseurs Cheikh M'Bengué (18 ans) et Jon Jönsson (24 ans) ainsi que le milieu Moussa Sissoko (17 ans) sont les trois autres joueurs de l'effectif toulousain à n'avoir jamais évolué en L1 française.