Incidents OM-OL: «Le match n'aurait jamais dû reprendre», dénonce Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Le président lyonnais était trop remonté après les incidents qui ont obligé l'arbitre à interrompre le match entre l'OM et l'OL (1-1) dimanche soir...

J.L. avec AFP

— 

Lyon's president Jean-Michel Aulas attends a press conference on August 8, 2015 in Lyon, southeastern France. AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Lyon's president Jean-Michel Aulas attends a press conference on August 8, 2015 in Lyon, southeastern France. AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES — AFP

Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas a estimé dimanche sur OLTV après la rencontre Marseille-Lyon (1-1) de la 6e journée de Ligue 1, interrompue en seconde période durant 20 minutes en raison d'incidents, que «la bonne décision aurait été de ne pas faire reprendre le match».

Le score était alors de 1-0 en faveur de Lyon après un but inscrit par Alexandre Lacazette sur penalty. «La bonne décision de la Ligue aurait été de ne pas le faire reprendre pour qu'une fois pour toute les problèmes d'équité à Marseille soient résolus car on est à chaque fois dans un contexte où l'adversaire doit faire un petit peu plus que ses forces footballistiques», a avancé Jean-Michel Aulas.

«Il y a des règles du jeu à respecter»

«Il y a cet état d'esprit très désagréable et aussi, c'est vrai, pour l'arbitre beaucoup de difficultés à s'exprimer de manière complètement objective parce que, là aussi, s'il sort trois cartons rouges dans la partie, qui auraient été mérités, on dira que l'OM est défavorisé. Ce qui n'est absolument pas le cas car il y a des règles du jeu à respecter et à faire appliquer», a poursuivi l'homme fort de l'OL.

«On peut regretter les conditions dans lesquelles ce match s'est joué car l'OM est revenu grâce à un arrêt de jeu absolument incroyable. Dans n'importe quel autre match du championnat de France, le match aurait été arrêté et le terrain aurait été suspendu», a souligné JMA.