Qui va gagner le Tour?

CYCLISME Vino en tête d’affiche, Moreau en embuscade…

Pierre Koetschet

— 

Le compte à rebours, surtout en matière de lutte antidopage, est engagé avant le départ du Tour de France, samedi, au coeur de Londres, la capitale britannique qui s'apprête à fêter cette grande première.
Le compte à rebours, surtout en matière de lutte antidopage, est engagé avant le départ du Tour de France, samedi, au coeur de Londres, la capitale britannique qui s'apprête à fêter cette grande première. — Frank Fife AFP/Archives

Privé de ses principaux favoris à quelques heures du départ, le Tour 2006 avait été celui de l’incertitude, puis celui de la honte, une fois révélé le contrôle anti-dopage positif de Floyd Landis.

Tous les jours, suivez les dernières infos du Tour sur 20minutes.fr...


A quelques heures du départ du Tour 2007, à Londres, l’atmosphère est aussi toute aussi lourde, et la compétition aussi indécise. Seul rescapé des exclus de l’année dernière, Alexandre Vinokourov fait figure de favori.

Problème, le fougueux Kazakh est précédé d’une sulfureuse réputation, en raison de sa collaboration avec le très peu recommandable docteur Michele Ferrari, le préparateur des champions (Armstrong, Cipollini, Chiapucci, Petacchi, tous suspectés…). Il est aussi mis en cause à mots couverts par l’ancien coureur Jörg Jaschke, et son coéquipier Mathias Kessler a été contrôlé positif.

S’il n’est pas déstabilisé (ou contrôlé positif), «Vino» sera dur à battre, d’autant que son principal adversaire est dans son équipe, l’Allemand Andreas Klöden, déjà deux fois sur le podium.

Côté Français, la principale chance s’appelle Christophe Moreau, ancien de la grande époque Festina, 4e du Tour 2000. Pas vraiment un jeune (36 ans), mais en pleine bourre actuellement. «Totoff» vient de gagner le Dauphiné Libéré et le championnat de France.

Le Belfortain ne fait pourtant pas partie du podium de Cyrille Guimard, ancien maillot vert du Tour, mythique manager de la grande équipe Casto, toujours aussi mordant: «1er Ferrari, 2ème Cecchini, 3ème Fuentes», histoire de rappeler que celui qui gagnera sera aussi celui qui aura le meilleur médecin. Cyrille Guimard sait de quoi il parle, il a déjà été contrôlé positif.


Selon vous, qui va gagner le Tour? Et d’ailleurs, vous allez le regarder cette année?