Baala peut marquer les esprits

©2007 20 minutes

— 

Auteur de la meilleure performance mondiale de l'année (3'31''05), chez lui jeudi dernier lors du meeting de Strasbourg, le double champion d'Europe du 1 500 m portera la pancarte du favori, ce soir (21 h 40) lors du meeting Golden League de Paris-Saint-Denis. Face à Augustine Kiprono Choge, Alex Kipchirchir, Bernard Lagat ou encore Adil Kaouch, Mehdi Baala a l'occasion de confirmer son leadership avant les Mondiaux japonais, fin août, pour lesquels il est déjà qualifié. « C'est toujours intéressant d'avoir un ascendant psychologique, mais ce n'est pas décisif, nuance son entraîneur Jean-Michel Dirringer. L'an passé aux championnats d'Europe, Ivan Heshko pensait en avoir un après avoir dominé Mehdi à Paris. On connaît la suite. Le résultat ne sera que le verdict d'un jour. »

Depuis son 1 500 m royal à Hautepierre, le Stras­bour­geois a privilégié les soins et la récupération. « Il est en forme, se félicite son coach. Mais je vous dirai à la fin de l'été s'il ne l'était pas trop tôt. En tout cas, il est dans une bonne année. Il a très bien bossé depuis cet hiver, ce qui le rend fort. »