Ligue des Champions: Et si les joueurs de Gand, adversaires de l'OL, étaient des bières...

FOOTBALL 20 Minutes a demandé à Ben Buffalo, la mascotte de Gand, de présenter les joueurs de La Gantoise dont Lyon doit se méfier. En les comparant à des bières…

Gilles Durand, envoyé spécial à Gand

— 

Benjamin Bundervoet, dit "Ben Bufallo", dans son bar à Lochristi, près de Gand.
Benjamin Bundervoet, dit "Ben Bufallo", dans son bar à Lochristi, près de Gand. — G. Durand / 20 Minutes

C’est le 12e homme. Probablement la figure la plus connue du club de la Gantoise qui affonte Lyon, ce mercredi soir en Ligue des Champions. Voilà près de quinze ans que, déguisé en chef peau-rouge Benjamin Bundervoet, alias Ben Buffalo, joue la mascotte du club à chaque match à domicile.

Dans son bar

Souvenir du passage de Buffalo-Bill et de son spectacle à Gand au début du XXe siècle, le club arbore un Indien sur son logo. Depuis 2001, il est aussi sur le terrain.

20 Minutes l’a rencontré dans son bar, à Lochristi. Ce petit faubourg de la banlieue gantoise s’étire le long d’une route nationale, comme un village du Far West. Derrière le zinc éclairé à la bougie, Benjamin tire les bières en offrant son plus large sourire.

Le club de Kevin De Bruyne

Ici, tout le monde est persuadé de la victoire du club belge. « Je parie sur 2-0 », ose Benjamin, avec son accent flamand. Pourtant, cette équipe belge, championne nationale en titre, ne compte aucune star dans son effectif.

Certes, Kevin Debruyne a été formé à La Gantoise et Dries Mertens y a joué dans sa jeunesse, mais aujourd’hui, quel joueur peut faire trembler Lyon ? Benjamin nous livre son Top 3, et patron de bar oblige, il compare ces joueurs à des bières.

1. Laurent Depoitre. « Ma bière favorite : la Vedett. Parce que c’est une vedette. Mais aussi parce que cette bière est assez légère, comme lui. C’est un attaquant très fin, technique et qui sait faire jouer les autres en pivot. »

2. Brecht Dejaegere. « Lui, c’est une Duvel, avec beaucoup d’attention dans la fermentation, un peu forte et très présente. C’est un milieu de terrain qui court beaucoup, qui est partout et plein de fougue. Une forte personnalité. »

3. Matz Sels. « Je vois bien une bière trappiste comme la Westmalle triple. Une bière un peu royale car, lui, dans les buts, il est comme un roi : pas très enthousiaste, mais toujours très concentré. Dans les abbayes aussi, on est concentré. »