Top 14: Comme prévu, Toulon en a fait des tonnes pour chambrer RTL

RUGBY Mais n’a pas dévoilé le numéro de la journaliste auteure de l’enquête…

B.V.

— 

Capture d'écran d'un écran géant à Mayol
Capture d'écran d'un écran géant à Mayol — Capture d'écran Twitter

Mourad Boudjellal avait annoncé la couleur et il n’a pas menti. Lors de la réception de la Rochelle samedi, le RC Toulon en a fait des tonnes pour se « venger » de RTL, qui avait publié en milieu de semaine une enquête évoquant des soupçons de dopage au sein du club champion d’Europe. Dès l’avant-match, le président du club varois a annoncé ironiquement à Canal+ qu’il a demandé à ses joueurs d’y « aller doucement pour ne pas que ça (ndr : le dopage) se voit trop ».

Comme prévu, des écrans géants ont aussi publié de fausses informations complètement farfelues sous le sigle « RTL, la vérité vraie » : on pouvait y lire notamment que Elvis était en vie quelque part sur une île ou que Tana Umaga portait en réalité une perruque.

En revanche, alors qu’il avait menacé de diffuser publiquement le numéro d’Elizabeth Fleury, la journaliste de RTL à l’origine de l’enquête, Mourad Boudjellal a préféré faire machine arrière. Avec humour.

Dernier petit « hommage » à la radio de la rue Bayard, le RCT a remplacé l’habituelle sirène pour annoncer la mi-temps par le jingle de RTL.