Baros, plus de peur que de mal

©2007 20 minutes

— 

Fausse alerte pour Milan Baros. Touché à la voûte plantaire dès le début du stage de l'OL à Tignes, l'attaquant ­international tchèque est revenu hier à Lyon afin de passer des examens approfondis. Ceux-ci n'ont finalement révélé qu'une simple inflammation de l'aponévrose. Le joueur, qui avait ressenti une douleur lors d'une promenade effectuée lundi soir puis lors d'une sortie en VTT hier matin, a donc regagné dans la soirée la station savoyarde. « Il suivra des soins au cours des prochains jours », a indiqué Olivier Blanc.

Le directeur de la communication de l'OL a par ailleurs démenti les rumeurs de départ de l'ancien joueur d'Aston Villa, pressenti pour rejoindre l'Allemagne (à Hambourg ou au Werber Brême), voire en Espagne (à Villarreal). « Je ne sais pas d'où ça sort, mais il n'a jamais été question qu'il s'en aille. »