Mauresmo et Gasquet montrent l'exemple

©2007 20 minutes

— 

Chefs de file du tennis tricolore, Amélie Mauresmo et Richard Gasquet n'ont pas traîné hier sur le gazon londonien. La première n'a eu besoin que d'une heure et trois minutes pour écarter Jamea Jackson (6-1, 6-3) sur le court central. Avec son bandage « préventif » à la cuisse droite déjà présent à Eastbourne, la Française a dû effacer une balle de break contre elle lors du premier jeu, avant de dérouler. « Je n'étais pas nerveuse au début du match, s'est défendue la tenante du titre. J'ai juste mis un peu de temps à me mettre dans le rythme, mais après, tout s'est bien passé. » Au prochain tour, Mauresmo affrontera l'Autrichienne Yvonne Meusburger (n° 98 à la WTA), tombeuse de Virginie Razzano (6-4, 7-5).

Dans le tableau masculin, la qualification de Richard Gasquet (6-3, 6-4, 6-4 contre Ulihrach) a permis de rassurer le principal intéressé. « C'était un premier tour bien négocié. Je me suis bien senti, que ce soit dans les jambes ou pour mes coups. Il y avait du vent aujourd'hui, mais au moins il ne pleuvait pas », soufflait le n° 1 français, qui rejouera dès aujourd'hui face à Nicolas Mahut, tombeur de son compatriote Arnaud Clément (6-3, 3-6, 7-6, 6-4). « Il s'adapte très facilement au gazon et a été très étonnant au Queen's, où il a perdu d'un rien en finale », note Gasquet, qui estime toutefois être « le favori du match à 55-45 ».

Dans la série des duels franco-français, Jo-Wilfried Tsonga a également confirmé sa bonne forme sur herbe en dominant Julien Benneteau (7-6, 7-5, 6-4), mettant à profit son invitation pour remporter son premier match en Grand Chelem.

Sur 20minutes.fr

Tous les résultats du jour