Quatre prêtés, combien de rendus ?

©2007 20 minutes

— 

Mis à part les internationaux qui bénéficieront de quelques jours de repos supplémentaires, le groupe parisien reprendra aujourd'hui l'entraînement au Camp des Loges. Parmi les joueurs à la disposition du staff technique figureront des « revenants », Carlos Bueno, Franck Djadjedje, Rudy Haddad et Fabrice Pancrate, prêtés à d'autres clubs la saison passée.

Pour ces quatre hommes, qui n'ont guère convaincu hors de la capitale, la question d'un nouvel exil est plus que jamais d'actualité. Paul Le Guen ne compte pas s'appuyer sur eux, à l'exception peut-être de Haddad, pur produit du club et qui a tout de même disputé 29 matchs de Ligue 1 en 2006-2007 avec Valenciennes. En attendant un nouveau départ, les « prêtés » vont donc retrouver certains compagnons de galère, tels David Hellebuyck ou Albert Baning, eux aussi indésirables. Mais aussi le reste du groupe, car il n'est pas question de mettre en place un quelconque « loft » comme dans d'autres clubs. « Ils s'entraîneront avec nous, a confirmé le fidèle adjoint de Le Guen, Yves Colleu, à L'Equipe. Ce n'est pas un secret : concernant ces retours de prêt, il est souhaitable que certains puissent continuer leur carrière ailleurs qu'au PSG. »

Problème, aucune offre n'est parvenue aux dirigeants parisiens pour Bueno et Pancrate, peu en vue au Sporting Portugal et au Betis Séville et barrés par une féroce concurrence en attaque à Paris. « Je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait, on verra bien », philosophe l'Uruguayen, qui posséderait quelques pistes en Espagne. En net progrès avec Grenoble (Ligue 2) la saison passée, l'Ivoirien Djadjedje, qui avouait également « être dans le flou », pourrait quant à lui être définitivement transféré dans l'Isère au cours des prochaines semaines.