Aubey entonne le chant du départ

©2007 20 minutes

— 

Arrivé de Cannes en 1999, Lucien Aubey n'a désormais qu'une envie : quitter le TFC, dont il a porté 152 fois les couleurs en Championnat (4 matchs en National, 30 en L2, 118 en L1). « Je connais le club par coeur, je veux vraiment changer d'air, explique le jeune arrière gauche ou central âgé de 23 ans. D'ailleurs, si je me suis blessé cette année, c'est que je n'étais pas bien dans ma tête. Et cela ne date pas d'hier. » L'ancien international Espoirs sort en effet d'une saison difficile, gâchée par une lésion musculaire à la cuisse droite, début décembre. Il n'a rejoué que lors de la toute dernière journée de Cham­pionnat, le 26 mai dernier face aux Girondins de Bordeaux (3-1).

Et la qualification européenne du TFC, 3e de L1, ne change rien à ses désirs d'avenir. « J'ai besoin d'une nouvelle aventure humaine en France car je ne veux pas partir de suite à l'étranger », avance Aubey, qui souhaite aussi se fixer au poste de latéral gauche « pour mettre en évidence [ses] qualités de vitesse et de puissance ». Monaco et surtout Lens se sont manifestés. Mais Toulouse ne lâchera pas son joueur - sous contrat jusqu'en 2009 - pour moins de 3 millions d'euros. « Vu ma saison, aucun club ne versera ce montant, estime l'intéressé. J'espère que mon départ ne va pas capoter pour une question d'argent... » Aubey l'assure : il n'entend pas aller au « clash ». « Le TFC sait que ce n'est pas mon style », lâche le joueur, qui veut partir en bons termes avec ses dirigeants, coéquipiers et supporters.