Chelsea: José Mourinho ne lâche rien après avoir traité Eva Carneiro de «f... de pute»

FOOTBALL L'entraîneur des Bleus a confirmé que sa soigneuse ne serait pas sur le banc ce week-end face à Manchester City...

J.L.

— 

La médecin de Chelsea Eva Carneiro le 8 août 2015.
La médecin de Chelsea Eva Carneiro le 8 août 2015. — BPI/REX Shutterstock/SIPA

La constance de José Mourinho est admirable. Même quand tout indique qu’il a tort et qu’il devrait s’excuser en rampant pour son comportement parfois borderline, l’entraîneur portugais s’en fout royalement. Ainsi, il a confirmé que son célèbre médecin Eva Carneiro ne pourrait pas prendre place sur le banc dimanche face Manchester City en raison de son entrée sur le terrain le week-end dernier pour secourir Eden Hazard.

 

« The Special one » n’a pas pris la peine de répondre aux questions des journalistes, puisqu’il a lui-même commencé sa conférence de presse par un long monologue sur l’incident : « Ils (carneiro et un autre membre du corps médical du club) ne seront pas sur le banc cette fois, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’y seront plus dans le futur », a t-il entamé, avant, quand même, de dire du bien du staff médical de Chelsea.

 

« Comme je leur ai répété dans une réunion hier, je ne leur ai jamais autant rendu hommage que ces derniers mois. Normalement les managers ne parlent des médecins que pour se plaindre des médecins, ce n’est pas mon cas, je les remercie souvent. Ils ne l’oublient pas, je ne l’oublie pas. On a déjà eu des désaccords par le passé, mais on travaille et on progresse ensemble ».

Evidemment, aucune excuse pour les insultes prononcées en direct et entendues en boucle par toute l’Angleterre depuis (« f… de pute »). « Le foot, le jeu, ce sont des émotions ». Pas toujours contrôlées dans son cas.