Alexandre Lacazette prolonge son contrat avec l'OL

FOOTBALL Le meilleur buteur du championnat 2014-2015 s'est engagé jusqu'en 2019 avec le club  lyonnais...

20 Minutes avec AFP

— 

Lyon's French forward Alexandre Lacazette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs SC Bastia (SCB) on April 15, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD
Lyon's French forward Alexandre Lacazette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs SC Bastia (SCB) on April 15, 2015, at the Gerland Stadium in Lyon, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD — AFP

A Lyon on respire. En prolongeant d'un an son contrat avec l'Olympique lyonnais, jusqu'en 2019, Alexandre Lacazette et son club ont mis fin samedi à un suspense qui aurait pu trouver une issue dès le mois de juillet. Lacazette, 24 ans, imite ainsi Nabil Fekir, Anthony Lopes, Corentin Tolisso, Jordan Ferri et Samuel Umtiti, les autres pépites de la formation lyonnaise qui se sont illustrées la saison dernière, conclue par une 2e place en L1, qui ont tous signé une prolongation.

Couronné meilleur joueur de la L1 2014-2015, grâce notamment à ses 27 buts en championnat, Lacazette (24 ans) est désormais le joueur le mieux payé de son équipe. L'attaquant devra désormais assumer son nouveau statut.

Aulas en position de force 

Il devrait percevoir une rémunération annuelle de quelques 4,5 millions d'euros, comme l'avait annoncé publiquement le président Jean-Michel Aulas dès le 19 juin à l'occasion d'une rencontre avec les médias après une visite du futur Grand Stade de Décines: «Je n'imagine pas que ce soit l'intérêt d'Alexandre Lacazette de quitter le club qui a mis tous ses espoirs et sa stratégie autour de lui. C'est pour cela que nous lui avons fait une proposition qui lui permette d'être de très loin le joueur le mieux payé de l'effectif». «Il sera avec nous la saison prochaine», avait insisté l'homme fort de l'OL, soulignant «qu'en France, cela faisait partie des très belles rémunérations».

Ce jour-là, Lacazette et son conseiller, David Venditelli, n'avaient pas apprécié que les négociations soient mises ainsi sur la place publique et avaient repoussé l'offre formulée, portant même leurs exigences à 6 millions d'euros annuels, à la hauteur du salaire de Yoann Gourcuff.

Pour Jean-Michel Aulas, les sommes évoquées par le conseiller de Lacazette «ne correspondaient pas au marché» et il a été suffisamment fin stratège, en prenant les supporteurs à témoins, pour se mettre en position de force dans ce dossier. La cote du joueur sur le marché des transferts, évaluée actuellement entre 30 et 50 millions d'euros, permettait le cas échéant d'assurer à l'OL une belle opération financière en cas d'éventuel départ.

Lacazette aurait été particulièrement affecté que son amour pour le club ait été sujet à caution sur les réseaux sociaux. La prolongation de son contrat vient clore la polémique.