Une hausse des prix jugée insupportable

©2007 20 minutes

— 

L'Olympique de Marseille se met à dos ses abonnés. L'augmentation des tarifs (jusqu'à 20 %) prévue pour la saison prochaine a indigné le public des virages. Sept des huit groupes de supporters ont annoncé, vendredi, par le biais d'un communiqué, « la suspension de la campagne d'abonnement en virage jusqu'à nouvel ordre ». Les associations ? à l'exception des Yankee qui ne se sont pas joints au mouvement ? dénoncent des « décisions prises unilatéralement sans aucune négociation ». L'OM a ainsi fixé une hausse de 20 € sur le tarif de l'abonnement, la vente d'un pack Europe comprenant trois matchs à domicile à 60 € et n'exclut pas une nouvelle augmentation des tarifs l'an prochain.

Beaucoup trop pour les supporters même si le prix des abonnements en virage n'avait plus bougé depuis quatre ans. « On n'est pas contre l'augmentation des tarifs mais on aurait souhaité que celle-ci se fasse progressivement. On aurait pu accroître les prix de 10 € cette saison et 10 € l'an prochain », précise Christophe Bourguignon, président des Ultras qui réunit quelque 4 500 membres. A travers le blocage de la vente des abonnements, les groupes espèrent mettre la pression sur les dirigeants, dont le recrutement est loin d'être achevé à ce jour ? seuls le défenseur rennais Jacques Faty et le milieu de Libourne (L2) Vincent Gragnic ayant signé. Les supporters ont sollicité une rencontre avec le président Pape Diouf « pour débloquer au plus vite la situation », selon Christophe Bourguignon. « On espère avoir une réponse en début de semaine. »