Jorgelina Cravero crée la surprise

©2007 20 minutes

— 

Seule contre tous. Tête de série n° 3, l'Argentine Jorge­lina Cravero (146e mondiale) a remporté, hier, la finale du 10e Open Gaz de France de Marseille (6-2/6-4) aux dépens de la Française Sté­phanie Cohen­-Aloro (99e), tête de série n° 1. Devant 300 spectateurs acquis à la cause de la Parisienne, Jorge­lina a fait admirer sa science du jeu sur terre battue, alternant puissants revers et amorties. Le tout ponctué de « Vamos ! ». « Je suis très heureuse. C'est la première fois que je gagne un tournoi de cette catégorie », lançait-elle après la rencontre.

Seizième de finaliste à Ro­land-Garros cette année, Stéphanie Cohen-Aloro, qui n'avait perdu aucun set avant la finale, confirme, de son côté, son retour en forme après un passage à vide qui l'avait presque poussée à arrêter sa carrière en octobre 2006 : « Jor­ge­lina Cravero a mieux joué que moi, a-t-elle reconnu. Malgré tout, je commence à reprendre con­fiance et à retrouver mon tennis. »

Dès aujourd'hui, la joueuse argentine change de surface et de température avec les qualifications du tournoi de Wimbledon. Stéphanie Cohen-Aloro intégrera, elle, directement le tableau final.