Audi passe la quatrième sous le déluge

©2007 20 minutes

— 

Audi a remporté hier sa quatrième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans, la septième en huit ans. L'Audi R10 Diesel, pilotée par le trio composé de Marco Werner, Emanuele Pirro et Frank Biela, déjà victorieux l'an passé, a terminé devant une Peugeot 908 Diesel et une Pescarolo. Ce succès n'a néanmoins pas été un long fleuve tranquille pour la firme allemande, dont deux voitures ont été accidentées. Cette 75e édition des 24 Heures du Mans s'est disputée dans des conditions dantesques, avec de violents orages, notamment à l'arrivée, ce qui n'a pas empêché 270 000 spectateurs d'assister à l'événement.

« A la fin de la course, c'était un bateau qu'il nous fallait, pas une voiture de course », plaisantait Sébastien Bourdais, dont la Peugeot 908 a connu bien des misères. A deux heures du drapeau à damier, la première Peugeot abandonnait sur casse moteur. La deuxième 908 était toute proche d'en faire autant, mais Bourdais réussissait à la mener jusqu'à la ligne d'arrivée pour accrocher une deuxième place qui avait des allures de victoire. « La 908 roule depuis six mois et réussir cela, c'est extraordinaire », se réjouissait Stéphane Sarrazin, coéquier de Sébastien Bourdais et Pedro Lamy.

Chez Audi, la joie était à la hauteur de l'angoisse passée. « C'est la plus difficile de nos victoires. Nous avions une pression énorme. La victoire est d'autant plus belle que Peugeot et Pescarolo nous ont vraiment posé des problèmes », reconnaissait d'ailleurs Emanuele Pirro.