Nadal reste invaincu à Roland-Garros

TENNIS L'Espagnol réussit la passe de trois, en battant Federer an quatre sets...

S.A

— 

C'était le big match. Mais il a tourné court, à l'image du tournoi tout entier, rythmé par les victoires fastoches de favoris quasiment jamais en danger. Et la logique s'est poursuivi jusqu'au bout, avec le nouveau titre de Rafael Nadal (toujours invaincu à Roland-Garros), face à un Roger Federer qui aurait bien voulu, mais qui n'a vraiment pas pu...

Retrouvez le film du match:
Rafael Nadal - Roger Federer 6-3/4-6/6-3/6-4


Premier set:

Le jeu d'entame se passe sans souci pour Federer. Sur son service, Nadal cherche à dominer l'échange, mais doit visiblement régler un peu sa mire. L'espagnol la trouve rapidement et, après un coup droit et un grognement de brute, revient à 1-1.

Le premier joli point du match est à mettre au crédit de l'Ibère, qui réussit un bel amorti qui laisse pantois «Fed ex». Ce dernier gagne tout de même son jeu quiquille et mène 2-1.

Le quatrième jeu démarre par une minasse de Federer en retour de service. Il a l'air chaud le Balois!!! Un autre retour supersonique et un smash destructeur plus tard, il obtient deux balles de break. Mais Nadal hauss son niveau de coup droit et réplique en force pure, concluant son jeu sur une astucieuse frappe croisée. 2-2

La première balle de Federer lui fait terriblement défaut (à peine 25% de réussite), mais le Suisse profite de quelques belles fautes directes por conserver la mène au score. 3-2

Le sixième jeu commence par la première montée au filet du match. Mais l'initiative de Nadal se voit sanctionné d'un passing de revers terrifiant de Federer, qui obtient à nouveau deux balles de break. Mais l'Hidalgo au bras d'or s'appuie sur son service pour dissiper les nuages. Federer en remet une couche, balade Nadal et prend le filet. Le Suisse a pris les choses en main et mène l'échange. S'en suit une série de 10.000 avantage/égalité comme on les aime tant, jusqu'à ce que Nadal égalise. 3-3

Federer peut se bouffer les doigts. Après avoit laissé filer 7 balles de break, Nadal lui assène un jeu blanc sur son service, toujours aussi faible en première balle. Un break sans douleur pour l'Espagnol, qui s'est contenté de contempler les fautes directes du n°1 mondial. 4-3 pour Nadal

C'est à se taper la tête contre les murs!!! A nouveau 0-40 pour Federer, et le Suisse fout en l'air trois nouvelles balles de break. Avant de pommer le jeu. 5-3 pour Nadal

Federer est au fond du trou et balance le set. Nadal sans forcer accepte et conclue la première manche et réussissant sa deuxième balle de break en autant d'occase. 2/2 pour «Rafa», 0/11 pour «Rodger»... Chercher l'erreur... 6-3 pour Nadal

Deuxième set:

Nadal attaque comme il a terminé, en prenant son jeu de service pépère. Federer repart au combat et profite du soutien du public pour se refaire la cerise. 2-1 pour l'Espagnol

Le quatrième jeu voit l'Helvète retomber dans ses travers, entre première balle d'asthmatique et amour déraisonné du filet. Mais ce coup-ci, Federer se réveille à temps et sauve une balle de break, avant d'enchaîner un ace, puis un revers croisé somptueux. 2-2

Federer essaie de se relancer et gagne un beau point en s'arrachant sur un amorti de Nadal. Mais il commet encore deux fautes directes (ses 26 et 27e !) et voit Nadal continuer à mlener au score. 3-2

Le Suisse retrouve un peu de sa première balle et en profite pour se réinstaller avec succès au filet. 3-3

«Rodger» retrouve sa baraka de number one. Incisif sur les retours de services, il agresse Nadal et se procure trois balles de break. L'Espagnol en sauve une (sa douzième) d'une patate magistrale, mais craque (enfin) sur la treizième. Et Federer passe enfin devant, 4-3

Le huitième jeu atteint des sommets de tennis et Federer assume enfin son rang. Après une série d'échanges aussi tendues qu'indécis, le Suisse redevient l'esthète helvète et confirme son break. 5-3.

Nadal n'est plus impérial sur son service que par intermittence. Federer en profite et fait goûter à l'espagnol sa variété de revers. Foueté, coupé, croisé, choppé ou de bourrin... Tout y passe, mais Nadal résiste et conserve finalement son service, au bout de 15 minutes! 5-4 pour Federer, qui sert pour le set

Federer est chaud bouillant! Il prend le filet comme à Wimbledon et revient à un set partout. et si on le tenait enfin, notre grand match de la quinzaine? Il serait temps, notez... 6-4 pour Federer

Troisième set:

Vexé, Nadal repart fort et, après un premier jeu de service expéditif, il réussit un break plein de hargne et le confirme derrière. 3-0 pour l'Espagnol

Federer se remet à l'ouvrage et, fort d'un service puissant, ouvre la marque. 3-1

Chronique d'une désarmante impuissance. Malgré son revers chaque minute plus beau, Federer ne parvient pas à déborder l'homme au pantacourt/bandana, qui gratifie le public de passing déséspérés... Le Suisse conserve toutefois son service derrière. 4-2 pour Nadal

Le septième jeu voit le natif de Bâle retrouver son fameux coup droit qui finit dans le filet ou dans la bâche. Et Nadal conserve son avance, 5-2.

Federer se prépare déjà pour la manche suivante. Son service n'est plus un problème (90% de premières) et il tente avec succès l'amorti, qui s'avère gênant pour Nadal, qui ne mène plus que 5-3.

Pas de miracle. Nadal assure son service et empoche le deuxième set 6-3.

Quatrième set:

Bis repetita pour Nadal, avec un break d'entrée. Ça sent la malédiction pour Federer. 2-1 pour l'Espagnol

L'Ibère ne tremble pas le moins du monde sur son engagement et confirme son avance, glissant un pied dans la porte menant au saladier. Federer n'est toutefois pas encore largué et recolle à 3-2

Nadal en père peinard aligne un nouveau jeu blanc et mène 4-2.

Federer ne flanche pas non plus sur son engagement et offre au public un nouveau revers net et sans bavure, pour revenir à 3-4. C'est le moment ou jamais pour le Suisse...

Le public a la fibre francophone et se déchaîne pour encourager son héros transalpin (enfin, on est pas au foot, ça reste Roland-Garros). Mais le voisin pyrénéen est plus que coriace et ne cède pas aux assauts d'un Federer au filet. L'Espagnol s'y reprend à trois fois pour faire plier l'esthète helvète mais son passing prend les atours d'une banderille et ça fait 5-3.

En difficulté, «Rodger» s'arrache pour s'octoyer le droit d'y croire. A 40 partout, il décoche un nouveau revers qui déborde Nadal, et conclut par un service gagnant. A 5-4, c'est l'heure d'être un homme Monfils Federer...

Et c'est fini!!! Expeditor Nadal réussit la passe de trois, sur un dernier jeu blanc. Federer n'a rien pu faire et reste du côté des maudits de la terre battue parisienne.