San Antonio et Cleveland à la conquête de l'anneau

FINALES NBA Le grand rendez-vous du basket américain commence dans la nuit de jeudi. Tour d'horizon des forces en présence...

— 

Les finales de la NBA entre les Spurs de San Antonio et les Cavaliers de Cleveland seront l'occase d'un combat de titans entre l'expérimenté Tim Duncan et la jeune star Lebron James.
Les finales de la NBA entre les Spurs de San Antonio et les Cavaliers de Cleveland seront l'occase d'un combat de titans entre l'expérimenté Tim Duncan et la jeune star Lebron James. — DR



Basketteurs bling-bling, cheerladers déchaînées, public en furie, dunks en série, tirs au buzzer... tout ça pour une bague au doigt, celle remise aux champions de la NBA! La grande folie du championnat de basket américain connaît son terme à partir de jeudi.


Les grandes finales (au meilleur des sept matchs) vont opposer cette année les Spurs de San Antonio aux Cavaliers de Cleveland. Soit une opposition de style entre une équipe texane défensive et collective d'une part et une escouade de l'Ohio au jeu offensif et décousu. Tour d'horizon en vidéo des principales forces en présence.




Les Spurs: expérience et célérité

Trois fois champions depuis 1999, les Texans sont réguliers au plus haut niveau et ont rôdé depuis quelques années un redoutable triangle.

Tim Duncan, double meilleur joueur de la NBA (en 2002 et 2003) est une terreur de raquette. Du haut de ses 2,11 m, le natif des îles Vierges sera encore une fois l'homme sur qui reposera le destin des Spurs.


Tony Parker, le meneur de jeu français, a franchi un palier cette saison. Au point d'être l'autre joueur régulièrement décisif, sur lequel San Antonio se repose pour faire le score. Devenu adroit au shoot, «TP» sera déterminant dans cette finale.


Manu Ginobili joue lui le rôle du zébulon qui peut faire basculer le match, quand Duncan et Parker n'y arrivent pas. Le champion du monde argentin aux faux airs d'Antoine Rigaudeau, avec qui il a commencé à Bologne, partage avec le jeune retraité français son adresse au shoot. Imprévisible, il a un talent inégalé de pénétration dans les défenses adverse, allié à un flair assez irréel du panier impossible.


Les Cavaliers: spectacle et individualités

Cleveland est une équipe un peu folle, capable du pire comme du meilleur, mais souvent du meilleur, car elle compte dans ses rangs le meilleur.

LeBron James est sans conteste le joueur le plus incroyable de la ligue. Natif de l'Ohio, il multiplie les records de points marqués pour son jeune âge. Dernier exploit en date, qui résume la palette phénoménale du bonhomme, le match n°5 de la finale de conférence est contre Detroit. Alors que les Cavs sont menés dans le dernier quart-temps, il inscrit 29 des 30 derniers points de la rencontre. Entre shoot en déséquilibre et dunks ravageurs, LeBron James sait tout faire.


Daniel Gibson n'est pas un rookie comme les autres. Débutant en NBA, le jeune Texan a su être digne de la confiance accordée par son coach dès sa première année. «Boobie» s'est même offert son heure de gloire, lors du match n°6 contre Detroit. Imitant son mentor Lebron James, il inscrit son record de points (31) et plante 19 points décisifs dans le dernier quart temps, obtenant à lui seul la qualification en finale.


Zydrunus Ilgauskas, alias Big Z, est un pivot comme on les aime en Europe. Un bon gros donkey lituanien, avec la malice de son ancêtre Arvidas Sabonis. Bourrin sous le cercle, mais passeur de talent, il devrait livrer un duel des plus énormes face à Tim Duncan.



Le parcours des finalistes:

CONFERENCE EST
Finale: Cleveland - Detroit 4 - 2
Demi-finale: Cleveland - New Jersey 4 - 2
1er tour: Cleveland - Washington 4 - 0
Saison régulière: Cleveland (50 victoires/32 défaites, 2e de l'Est)

CONFERENCE OUEST
Finale: San Antonio - Utah 4 - 1
Demi-finale: San Antonio - Phoenix 4 - 2
1er tour: San Antonio - Denver 4 - 1
Saison régulière: San Antonio (58 victoires et 24 défaites, 3e de l'Ouest)

Les dix derniers vainqueurs:

. 2006: Miami Heat
. 2005: San Antonio Spurs
. 2004: Detroit Pistons
. 2003: San Antonio Spurs
. 2002: Los Angeles Lakers
. 2001: Los Angeles Lakers
. 2000: Los Angeles Lakers
. 1999: San Antonio Spurs
. 1998: Chicago Bulls
. 1997: Chicago Bulls
Le programme:
.
Jeudi 7 juin:
Match N.1: San Antonio - Cleveland
. Dimanche 10 juin:
Match N.2: San Antonio - Cleveland
. Mardi: 12 juin
Match N.3: Cleveland - San Antonio
. Jeudi 14 juin:
Match N.4: Cleveland - San Antonio
. Dimanche 17 juin:
Match N.5 (si nécessaire): Cleveland - San Antonio
. Mardi 19 juin:
Match N.6 (si nécessaire): San Antonio - Cleveland
. Jeudi 21 juin:
Match N.7 (si nécessaire): San Antonio - Cleveland