Un dernier effort avant les vacances

©2007 20 minutes

— 

94e: Ribéry tire de 35m. Pas malin. Et hop, un coup franc et hop Ribéry qui sort remplacé par Govou pour les denières secondes. Le coup franc dans les mains de Landreau. C'est fini? Oui! Ouf.

91e: Gilardi veut nous faire croire que la Géorgie va marquer...

90e: combinaison Anelka Ribéry au point de corner sur un coup franc. Et 4 minutes de temps de jeu supplémentaire, dit le 4e arbitre.

87e: italie - Lituanie: 2-0. Ils ont dû s'ennuyer aussi, les transalpins. Rendez-vous en septembre pour la finale ou presque de ce groupe.

84e:Abidal centre mais le ballon file devant le but, sans trouver preneur. Anelka est en position de milieu défensif.

@rue88: au lieu de vous en prendre à jeanmimi, vous feriez mieux de garder vos conseils pour le coach, non? Vous regardez le match dans votre cuisine?

79e: je décroche. Pas vous?


76e Cissé efface le gardien mais il est loin et tente une frappe enroulée. Pas cadrée.

76e. Quand même, 1-0 face à la Géorgie, c'est un peu la honte non?

68e. Encore un raté de Nicolas Anelka, pas encore décisif ce soir. Nasri pousse trop son ballon sur un déhancé maousse. Les fulgurances de certains n'empêchent pas qu'on commence à avoir envie de changer de chaîne.

65e. Coach Ray a tranché: ce sera les deux. Désolé Cécile. C'est Malouda qui sort, Auxerre en standing ovation pour son ancien joueur. Il y a trois Marseillais à la pointe de l'atatque bleue. Ça faisait longtemps.

55e. Il y a débat, me dit Cécile «avec deux K» par mail: faut-il faire sortir Anelka pour faire entrer Cissé? Ou mettre les deux? Qu'en pensez-vous?
Cécile est pour la sortie de l'attaquant de Bolton. En tout cas, on commence à s'ennuyer ferme.

53e:Nasri le buteur a pris les crampons d'un Géorgien sur le pied et hop, un brancard. Et hop
, il va revenir sur le terrain.

49e: Les Géorgiens sont plus entreprenants. Ils ont même plus touché le ballon ces deux dernières minutes que pendant la première mi-temps. Et même ils obtiennent un corner.

48e: premier ballon capté à la main par Landreau, si je ne me trompe. Grosse relance sur Nico en position d'avant-centre.

C'est reparti.
Le message du coach Raymond à la mi-temps. RAS. Mais sur le terrain, c'est Clerc qui rate le second but sur un coup franc bien tiré par Gallas.

Message de Chavez (voir ci-dessous) qui rend hommage au PSG: «Le style de jeu géorgien est un vribant hommage à sa saison...». C'est pas faux, président!


On vous rappelle deux choses: pour rafraîchir cette page, le mieux, c'est de cliquer ici; et pour améliorer la retransmission de ce live-comme-à-la-maison, c'est dans les commentaires, on les fera remonter!

Allez pause!! C'est la pub.

Fin de la mi-temps. La France, but de Sami Nasri, mène 1-0. Rencontre superpeinarde pour les Bleus, qui ont dû jouer 25 secondes dans leur moitié de terrain.

45e: Malouda s'arrache sur la ligne de touche
, prend la défense de vitesse et centre. raté, dans les bras du portier géorgien.

41e: Anelka, qui fait un bon match, très actif, est à deux doigts d'avoir les guiboles pour planter son deuxlème but de la semaine. Il s'arrache sur un contre mais sa puissance ne suffit pas.

36e : la réponse à la question de TFone: Nantes.

31e: But de Nasri, son premier en Bleu. Sur un centre parfait de son ancien collègue Ribéry, qui part demain en Allemagne. Allez, un petit coup d'œil chez nos collègues de So Foot, qui livent aussi. On vous prévient, y a des perles!

28e. Panne de faisceau ici. désolé pour la rupture de la retransmission. On reprend.

18e: chevauchée de Malouda qui glisse à Anelka, sa frappe manque le cadre. Jolie période pour les Français.

16e: Là, il y a eu des trucs à raconter avec la première occase des Bleus, une tête ratée de Nico Anelka, qui meurt devant le but, un dégagement comme zyva que je te pousse par les Géorgiens et un missile de Toulalan au-dessus du cadre

On vous rappelle deux choses: pour rafraîchir cette page, le mieux, c'est de cliquer ici; et pour améliorer la retransmission de ce live-comme-à-la-maison, c'est dans les commentaires, on les fera remonter!

9e: C'est Landreau qui touche son premier ballon depuis un sacré paquet de temps. 9 minutes dans ce match mais surtout des années passées comme troisième ou deuxième gardien remplaçant des Bleus. Ça se fête.

8e: le gardien géorgien balance un dégagement pas loin des tribunes. Mais sa seconde tentative est cadrée dans la moitié de terrain tricolore.

5e: corner pour les bleus après un joli une deux des deux Marseillais initiés parès un centre de Malouda sur la gauche, mais un peu trop à l'étroit dans la surface, Nasri rate le geste décisif. Le corner ne donne rien.

3e: Les Français sont sans surprise maîtres du jeu, Nasri et Ribéry à la baguette.

2e: première faute, elle est française.

0e - C'est parti à Auxerre.

Coup d'envoi moins - pas grand chose. Un petit tour sur la composition des équipes. Chez les Bleus, Sami Nasri est aligné d'entrée.

1.Mickaël Landreau, 13.François Clerc, 15.Lilian Thuram, 3.Éric Abidal, 5.William Gallas, 11.Samir Nasri, 22.Franck Ribéry, 6.Claude Makeléle, 7.Florent Malouda, 8.Jérémy Toulalan, 39.Nicolas Anelka.

Côté géorgien, on connaît pas grand monde, il faut l'avouer, sauf le capitaine Kaladze, joueur du AC Milan.

Coup d'envoi moins - 5 minutes. Dans les tribunes, venus en voisins, le nouvel entraîneur lyonnais, Alain Perrin et son boss Bernard Lacombe.

Coup d'envoi moins - 15 minutes. Comme d'hab, vous vous occupez des boissons, on se charge du reste. Le match débute dans un petit quart d'heure, le temps de se désaltérer et de réviser les enjeux ci-dessous. Pas de changement dans la stratégie du coach Raymond expliquée aux médias: il faut gagner, c'est un match piège (face à la modeste équipe de Géorgie, 92e nation du foot mondial). A noter, le remplacement de Grégory Coupet par Mickaël Landreau.


Une victoire ce soir contre la Géorgie (21 h à Auxerre), et les internationaux français pourront partir tranquillement en vacances. Pour cet ultime match de la saison, et après le succès contre l'Ukraine (2-0) samedi dernier, les Bleus viseront un nouveau succès afin de rester en tête du groupe B. L'Abbé-Deschamps est un stade qui réussit plutôt bien aux Tricolores puisqu'ils avaient battu l'Azerbaïdjan 10-0 lors de leur unique match à Auxerre, en 1995. Evidemment, la Géorgie est un adversaire d'un autre acabit, même si les Bleus s'étaient imposés au match aller à Tbilissi (3-0).

Raymond Domenech a tenu hier à maintenir la pression. « Il faudra emballer le match. J'ai vu la Géorgie contre la Lituanie et contre l'Ukraine et ils sont capables de développer un très beau jeu. Il faudra rester vigilant », explique le sélectionneur national, qui n'a pas voulu communiquer la composition de l'équipe. « On sait que ce ne sera pas évident, ce sera encore un match piège. J'espère qu'ils ne resteront pas tous derrière et que nous pourrons développer notre jeu », souligne William Gallas.

Exception faite de Mickaël Landreau, qui remplacera Grégory Coupet, blessé, Raymond Domenech fera probablement appel à la même équipe qui a battu samedi l'Ukraine. Lilian Thuram en profitera pour fêter sa 130e sélection sous le maillot bleu. « Lilian est un exemple permanent, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Il faut que les jeunes le regardent et s'inspirent de lui. Je lui tire un grand coup de chapeau », déclare le sélectionneur national.