Le monde du rugby en deuil après la mort accidentelle de l'ancien All-Black, Jerry Collins

RUGBY Le joueur néo-zélandais a trouvé la mort vendredi matin dans un accident de la route qui a aussi coûté la vie à sa femme...

A.M.

— 

Le joueur de rugby néo-zélandais Jerry Collins, en 2007, à Marseille.
Le joueur de rugby néo-zélandais Jerry Collins, en 2007, à Marseille. — WILLIAM WEST / AFP

En deuil. Le rugby est sous le choc depuis l’annonce du décès de l’ancien international néo-zélandais Jerry Collins. Actuel joueur de Narbonne, le all-black a trouvé la mort vendredi matin dans un accident de la route, qui a également coûté la vie à sa femme Alana Madill, tandis que la fillette du couple est dans « un état désespéré ».

La disparition de Collins (34 ans), intervient à quelques heures de la première demi-finale du Top 14 entre Toulon (son ancien club) et le Stade Français. les deux équipes ont annoncé que les joueurs porteront une brassard noir en hommage au joueur disparu.

 

Clermont, autre demi-finaliste (contre Toulouse), a également exprimé sa tristesse.

La douleur est également grande en Nouvelle-Zélande, à l’image des réactions de joueurs comme Jonah Lomu ou Sonny-Bill Williams.

 

Sur son site, la fédération néo-zélandaise a également rendu hommage au joueur. « La nouvelle nous a choqués et toutes nos pensées vers les familles de Jerry et Alana dans ce moment terriblement triste. Nous leur offrons nos plus sincères condoléances et les soutiendrons après cette nouvelle dévastatrice », assure Neil Sorensen, le manager général.