Le rugbyman All Black Jerry Collins tué dans un accident de voiture

RUGBY La voiture du joueur de rugby néo-zélandais a été percutée par un bus...

20 Minutes avec AFP

— 

Jerry Collins sous le maillot des All Blacks à Londres, le 14 novembre 2005.
Jerry Collins sous le maillot des All Blacks à Londres, le 14 novembre 2005. — KIRSTY WIGGLESWORTH/AP/SIPA

L'ancien 3e ligne des All Blacks Jerry Collins (34 ans, 48 sélections), qui évoluait à Narbonne (Pro D2), a trouvé la mort ce vendredi matin avec sa femme dans un accident de voiture sur l'autoroute A9, a-t-on appris auprès de la préfecture de l'Hérault.

 

La fillette du couple, âgée de 2 mois, est dans un état désespéré, a-t-on également indiqué. L'accident s'est déroulé près du péage ouest de Béziers, où pour une raison indéterminée, la voiture du joueur de rugby néo-zélandais s'est arrêtée et a été percutée par un bus. Le chauffeur du bus a été légèrement blessé au poignet et un passager choqué. Les 21 passagers portugais ont été pris en charge sur une aire d'autoroute par la sécurité civile.

Quarante-huit sélections

Jerry Collins (1,91 m, 108 kg) s'était engagé comme joker médical en janvier à Narbonne en Pro D2. Collins, qui a porté le brassard de capitaine des All Blacks à trois reprises, avait pris sa retraite internationale en mai 2008 moins d'un an après la défaite surprise de l'équipe néo-zélandaise en quart de finale du Mondial-2007 contre la France. Connu pour ses plaquages ravageurs et ses cheveux blonds péroxydés, le joueur a connu 48 sélections et marqué 25 essais avec les All Blacks.

 

Avant de s'engager avec Narbonne, Collins avait pris une année sabbatique après avoir joué pour le club japonais de Yamaha Jubilo (2011 à 2013), pour les Ospreys (2009-2011), Toulon (2008-2009) et les Wellington Hurricanes (1999-2007).