Enquête à Leicester après l’orgie raciste de trois joueurs en Thaïlande

FOOTBALL Une vidéo de la scène a été diffusée par un journal britannique...

R.B. avec AFP

— 

Tom Hopper apparaît dans la vidéo prise en Thaïlande.
Tom Hopper apparaît dans la vidéo prise en Thaïlande. — Matt West/BPI/REX/REX/SIPA

Leicester, dont les propriétaires sont thaïlandais, a annoncé dimanche avoir lancé une enquête interne après les affirmations d'un journal britannique selon lesquelles trois joueurs se sont filmés en train d'avoir des rapports sexuels avec des femmes thaïlandaises, dont une a été victime d'injure raciste.

Une vidéo diffusée par le Sunday Mirror montre trois hommes, désignés comme étant le défenseur James Pearson (22 ans), par ailleurs fils du manager du club Nigel Pearson, l'attaquant Tom Hopper (21 ans) et le gardien de but Adam Smith (22 ans), en train de filmer leurs rapports sexuels avec des femmes thaïlandaises dans une chambre d'hôtel.

La vidéo aurait été tournée pendant que le club fêtait en Thaïlande, pays de ses propriétaires, les hommes d'affaires Vichai et Aiyawatt Srivaddhanaprabha, son maintien dans l'élite anglaise.

Toujours selon le journal, l'un des joueurs aurait appelé l'une des femmes «yeux bridés», une expression considérée comme injurieuse envers les personnes d'origine asiatique.

«Nous prenons le comportement de nos joueurs, à tout niveau, très sérieusement et nous prendrons les mesures appropriées, si nécessaire, une fois que les faits complets auront été établis», a déclaré un porte-parole du club.