Les Blacks giflent les Bleus: 42 à 11

RUGBY Le test-match international, samedi à l'Eden Park d'Auckland...

— 

Rugby. Le joueur néo-zélandais Joe Rokocoko repousse le français Benjamin Thierry lors d'un test match à Eden Park, Auckland, Nouvelle-Zélande, le 2 juin 2007.
Rugby. Le joueur néo-zélandais Joe Rokocoko repousse le français Benjamin Thierry lors d'un test match à Eden Park, Auckland, Nouvelle-Zélande, le 2 juin 2007. — Reuters

L'équipe de Nouvelle-Zélande a logiquement remporté une large victoire contre un XV de France amoindri (42-11), même si elle est apparue encore en rodage pour son premier match de la saison, samedi à l'Eden Park d'Auckland.

L'équipe de France, privée des joueurs des clubs participant aux demi-finales du Top 14 (Stade Français, Stade Toulousain, Clermont et Biarritz), subit sa sixième défaite consécutive contre les All Blacks qu'il n'a plus battus depuis 2000.

Six novices chez les Bleus

Dominés en mêlée et en touche, les Français, qui ont débuté avec six novices, ont dû laisser la possession du ballon aux All Blacks et s'appuyer sur une défense solide jusqu'à la demi-heure de jeu. Ils ont limité la casse grâce à une pénalité de Boyet (12) répondant à deux réussites au pied de Carter (6) et Weepu (10).

Les Néo-Zélandais, en manque de repères, ont laissé tomber beaucoup de ballons avant de trouver la faille par Mauger (29) dans l'axe puis Sivivatu (37) derrière un coup de pied par-dessus la défense de Carter. L'arbitre vidéo a longtemps hésité avant de valider ce second essai marqué du bout de la main.

Rares incursions françaises

Les sorties de Carter et McCaw à la pause n'ont pas ralenti la montée en puissance néo-zélandaise en seconde période. Après un nouvel échange de pénalités entre Evans (43) et Boyet (44), Sivivatu a inscrit son second essai personnel (55), bientôt imité par Mauger (63).

Entre les deux, le XV de France avait profité d'une de ses rares incursions dans les 22 m adverses pour marquer son seul essai par l'intermédiaire de Coux (58), appelé de dernière minute et titularisé jeudi à la place de Julien Laharrague sanctionné pour un retard à l'entraînement.

Second test samedi prochain

Un dernier essai de So'oialo (73), le cinquième pour les All Blacks, confirmait la nette domination des locaux qui lancent bien leur campagne de préparation à la Coupe du monde (7 septembre-20 octobre).

Le second test entre les deux équipes aura lieu samedi prochain à Wellington. Des changements sont à prévoir côté français, plusieurs joueurs semblant marqués lors de leur sortie en cours de match.