Scandale à la Fifa: Blatter regrette «un moment difficile pour le football»... La Fifa suspend 11 personnes...

LIVE Quatorze personnes ont été interpellées ce mercredi matin en Suisse...  

A. Ch., R. B. et A.M.

— 

L'ombre de journalistes présents devant le siège de la Fédération internationale de football (Fifa), à Zürich, est photographiée le 4 octobre 2013
L'ombre de journalistes présents devant le siège de la Fédération internationale de football (Fifa), à Zürich, est photographiée le 4 octobre 2013 — Fabrice Coffrini AFP

Le point sur l'affaire

Sept cadres de la Fifa ont été interpellés mercredi matin à leur hôtel de Zurich. Sepp Blatter n'est pas concerné.

Le parquet suisse a indiqué avoir ouvert une enquête sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022.

Ils sont soupçonnés d'avoir accepté des dessous de table depuis le début des années 1990 pour des compétitions organisées sur le continent américain.

Les Etats-Unis, qui ont lancé l'enquête, ont inculpé 14 personnes.

L'élection du président de la Fifa se déroulera vendredi.

Sepp Blatter «n'est pas impliqué» selon le porte-parole de la Fifa.

Ce live est désormais terminé, merci de nous avoir suivis.

21h11:  La Confédération d'Amérique du nord, centrale et Caraïbes (Concacaf) de football a promis mercredi de «collaborer pleinement» avec les autorités judiciaires, à la suite du scandale de corruption à la Fifa.

La Concacaf, dont les locaux à Miami ont été perquisitionnés mercredi, s'est également dite «profondément inquiète des développements d'aujourd'hui et des arrestations de plusieurs responsables du football, dont ceux de (sa) Confédération», dans un communiqué, précisant qu'elle ne ferait pas de commentaires sur le fond du dossier.

20h43: Mais oui l'Uefa qui y va de son petit communiqué désagréable. Normal.

20h38: Dilma Roussef demande de son côté que toutes les Coupes du monde de football et toutes les activités de ce sport fassent l'objet d'une enquête. «S'il faut enquêter, il faut enquêter sur toutes les coupes, toutes les activités». Ca risque de pas être beau Dilma...

20h37: Et pendant ce temps Jack Warner continue de nier. Bravo champion.

20h32: Donc parmi les personnes suspendues par la Fifa figurent le fils de Jack Warner, dans tous les mauvais coups de la Fifa depuis 20 ans, et  l'Américain Chuck Blazer, ancien dirigeant de la Concacaf, celui qui est devenu l'informateur de la justice US et qui a porté un micro pour balancer tout le monde.

20h03 : Enfin ! Plus de 12h après le début de l’affaire Fifa, Sepp Blatter a enfin décidé de communiquer lui-même. Enfin presque, puisqu’un communiqué de presse vient d’arriver. « C’est un moment difficile pour le football, les fans et la Fifa en tant qu’organisation. Nous comprenons la déception exprimée par beaucoup et savons que les événements d’aujourd’hui vont impacter la façon dont beaucoup de gens nous perçoivent ».

 

Et Blatter enfonce le clou. Pour lui, c’est une bonne nouvelle, car la Fifa va pouvoir faire le ménage. « Nous croyons que ça aidera à renforcer les mesures que la Fifa a déjà prises pour déraciner les mauvais comportements dans le foot ». Blatter promet que la Fifa va travailler avec les autorités pour « regagner votre confiance et que le football à travers le monde est débarrassé des mauvais comportements ».

19h56: Cette fois, c'est au tour de la Fifa de sévir. Et elle le dit sur son site: «Le président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique, Hans-Joachim Eckert, a décidé aujourd’hui de suspendre provisoirement  11 personnes de toute activité liée au football aux niveaux national et international». Et l'instance internationale donne même les noms: Jeffrey Webb, Eduardo Li, Julio Rocha, Costas Takkas, Jack Warner, Eugenio Figueredo, Rafael Esquivel, José Maria Marin, Nicolás Leoz, Chuck Blazer et Daryll Warner. «Les chefs d’accusation sont d’une nature si grave et clairement liée au football qu’il est impératif de prendre des mesures rapides et immédiates», a déclaré le président Eckert.

 

 

19h49: «L'UEFA considère que le Congrès de la Fifa devrait être reporté et que l'élection à la présidence devrait se dérouler dans les six mois», a expliqué M. Infantino à l'issue d'une réunion du CE tenue à Varsovie en marge de la finale de l'Europa League. Un joli séville-Dniepopetrovsk, pour info.

19h37: Lol de mieux en mieux.  Le Trinidadien Jack Warner, ancien président de la Confédération nord-américaine de football (Concacaf), avait sollicité, et obtenu, des pots-de-vin dans le cadre du processus d'attribution du Mondial-1998, ont annoncé mercredi les autorités américaines.

Retourner en haut de la page