Giro: Richie Porte reconnait avoir fait une grosse boulette

CYCLISME Il a été pénalisé de deux minutes pour avoir été dépanné par un cycliste d’une autre équipe…

B.V.

— 

Richie Porte aidé par Simon Clarke le 19 mai 2015.
Richie Porte aidé par Simon Clarke le 19 mai 2015. — Capture d'écran/DR

L'Australien Richie Porte, pénalisé de deux minutes mardi pour un dépannage interdit, a reconnu avoir commis une infraction involontaire et a affirmé vouloir continuer la lutte dans le Giro, mercredi matin, avant le départ de la 11e étape à Forli. «C'est frustrant mais je vais pas gémir ou me plaindre», a déclaré Porte sur le site internet de son équipe Sky, en ajoutant qu'il aurait pu faire une toute autre réponse la veille au soir. «Il y a eu une infraction technique bien que ce soit la dernière chose à laquelle j'ai pensé quand c'est arrivé».

L'Australien, l'un des candidats au maillot rose dans le Giro, a été sanctionné par le jury international des commissaires pour avoir été dépanné par un coureur d'une autre équipe, son compatriote Simon Clarke (Orica), lors de sa crevaison survenue à moins de 6 kilomètres de l'arrivée à Forli.

Un problème sur un rond-point

«Le peloton roulait très vite pour essayer de reprendre l'échappée et j'ai eu une crevaison de la roue avant alors que nous étions à un rond-point. J'ai fait le tour par la gauche et mes coéquipiers étaient de l'autre côté. Je me suis arrêté et, le temps que mes coéquipiers reviennent vers moi, Simon (Clarke) avait stoppé et offert sa roue», a raconté Porte.

«Dans ce cas-là, comme Alberto (Contador) le disait, on songe seulement à perdre le moins de temps possible. Je n'ai même pas pensé que cela pouvait être une infraction. Tout s'est passé si vite et j'ai réagi sur l'adrénaline», a poursuivi l'Australien qui, à 30 ans, court sa sixième saison dans le peloton professionnel.

«Simon a montré un grand esprit sportif. Cela montre le cyclisme à son meilleur alors que le sport a fait beaucoup de très mauvaises manchettes ces dernières années», a estimé le vainqueur de Paris-Nice et du Tour de Catalogne.

«C'est formidable d'avoir reçu autant de soutien ces dernières heures. Je veux encore gagner cette course. Il y a encore beaucoup de kilomètres à faire et plusieurs étapes difficiles», a conclu Porte.

Après la 10e étape, l'Australien a reculé de la 3e à la 12e place du classement général, à 3 min 09 sec du maillot rose, l'Espagnol Alberto Contador.