OM: «Tout le monde sera très déçu si on ne finit pas dans les trois premiers», estime Romain Alessandrini

FOOTBALL Brillant vainqueur à Lille (0-4), l'OM n'a pas son destin en main pour la troisième place...

Francois Launay

— 

Romain Alessandrini après son but lors d'OM-Monaco, le 10 mai 2015.
Romain Alessandrini après son but lors d'OM-Monaco, le 10 mai 2015. — Boris Horvat / AFP

Une prestation aboutie, des buts et une leçon infligée à Lille (0-4). Samedi dans le Nord, Marseille a brillé en infligeant au LOSC sa plus lourde défaite à domicile depuis l’inauguration du stade Pierre Mauroy en 2012. Pourtant, il reste un sentiment d’inachevé. Comme Monaco s’est imposé dans le même temps face à Metz (2-0), l'OM n’a toujours pas son destin en main dans la lutte pour le podium à une journée de la fin.

Marseille n’est pas maître de son destin

Quatrième de Ligue 1 à deux points des Monégasques, les hommes de Bielsa devront s’imposer samedi prochain face à Bastia en espérant que dans le même temps l’ASM ne gagne pas à Lorient. Sinon, la saison marseillaise finira en eau de boudin. « Vu les ambitions qu’on avait il y a trois mois, ce serait un échec de ne pas finir sur le podium. Mais on fera les comptes après Bastia », lâche Benjamin Mendy, le défenseur marseillais. « Tout le monde sera très déçu si on n’y arrive pas. Au vu de notre première partie de saison, on se doit d’être dans les trois premiers », affirme Romain Alessandrini, l’attaquant marseillais. Sauf que Monaco ne l’entend pas de cette oreille. Et c’est bien là, le plus gros problème de Marseille dans cette fin de saison.