Ligue 1: Saïd Ennjimi suspendu pour avoir demandé des dédicaces sur des maillots de l'OM

FOOTBALL Il ne les avait pas obtenues, et cela l'avait mis en colère...

N.C.
— 
Saïd Ennjimi lors d'un Nancy-ETG en Ligue 1, le 21 avril 2013.
Saïd Ennjimi lors d'un Nancy-ETG en Ligue 1, le 21 avril 2013. — POL EMILE/SIPA

Traditionnellement, en Ligue 1, les équipes qui reçoivent offrent des maillots aux arbitres qui viennent officier en guise de bienvenue. Mais parfois, certains veulent plus. L'Equipe de ce mercredi raconte ainsi que Saïd Enjimi, l'un des plus expérimentés de notre championnat, a été suspendu provisoirement par la commission fédérale d'arbitrage pour une histoire de dédicaces sur des maillots de l'OM en marge de Marseille-Lorient (3-5), le 24 avril.

Labrune obligé d'intervenir

L'arbitre international a demandé ce soir-là six maillots de plus, dédicacés par les joueurs, pour les offrir, semble-t-il, à des œuvres caritatives. Il les a obtenus mais sans les dédicaces, les Marseillais n'ayant pas vraiment la tête à ça après leur débâcle à domicile. Cela n'a pas du tout plu à Ennjimi, qui s'est mis en colère. Le président olympien Vincent Labrune en personne a dû intervenir pour le calmer. Le superviseur chargé de noter l'arbitre, Claude Tellène, a alerté la DTA sur cet incident dans un rapport et depuis, Ennjimi n'a plus arbitré.

«Dans le microcosme de l'arbitrage, cette histoire a vite viré au psychodrame», écrit le quotidien sportif. Pressenti pour diriger la finale de la Coupe de France (PSG-Auxerre, le 30 mai), Saïd Ennjimi s'est fait griller par Anthony Gautier, désigné mardi.