Ligue 1: Revivez le retournement de situation de l'OM contre Monaco (2-1)

FOOTBALL L'OM doit gagner pour se rapprocher de la troisième place qualificative pour la Ligue des champions...  

J.L.

— 

André Ayew lors de la défaite de l'OM à domicile contre Lorient (3-5), le 24 avril 2015.
André Ayew lors de la défaite de l'OM à domicile contre Lorient (3-5), le 24 avril 2015. — Claude Paris/AP/SIPA

MARSEILLE - MONACO 2-1

Moutinho 1e, Ayew 77e, Alessandrini 86e

C'est FINI au Vélodrome. Incroyable fin de match de l'OM, à la rue pendant une heure avant de marquer presque coup sur coup. C'était beau à voir, franchement. Marseille revient à deux points de l'ASM et du podium. Vivement le week-end prochain !

89e: Les conséquences au classement sont folles. Lyon est quasi qualfié en C1 vu sa différence de buts et l'OM et Saint-Etienne ne sont plus qu'à deux points de la troisième place.

87e: Le bouillon que viennent de prendre les Monégasques. Quinzième passe décisive de Payer pour le plat du pied d'Alenssandrini. Superbe.

86eALESSANDRINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII QUI PLANTE

85eThauviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin plus viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!! Comment les Marseillais ne vont pas au bout de ce contre? Enorme occaze pour l'OM mais la passe d'Alessandrini est trop forte

82e; Je n'ai pas besoin de vous préciser que Monaco ne voit plus le jour depuis le but d'André. Et que le public beugle comme c'est pas permis. Le vel qu'on aime.

80e: Pour toi plublic

77e: Cagade de Fabinho, bon centre d'Alessandirni et André le magnifique met la tête. il aura suffi d'un coup de pression alors que l'ASM était largement au-dessus.

76e: L'EGALISATION D'AYEW !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

75e: ALESSANDRINI C'EST UNE BLAGUE??? Chevauchée Benarfesque de Thauvin et les mecs trouvent le moyen de se rater à la réception du centre.

72e: Rarement vu Marseille aussi impuissant cette saison. Même dans ses heures les plus sombres.

69e: Il est bien vénère quand même le bonhomme. Il faut dire que plus personne ne défend depuis qu'il est sorti.

 

67e: Featuring Mateja Kezman.

 

64e: Abdennour si ça part pas en Angleterre pour 30 millions je comprends rien au foot.
 

61e: Pouahhhhhhhhhhh Martial. Dés qu'il touche le ballon sur les contres...sa frappe lèche le poteau de Mandanda.

59e: Tout le monde se rend à l'évidence.

 

56e: Entrée de Michy à la place de Gignac. Pas sûr que ça change grand-chose.

54e: Le point tout ce qu'on lui souhaite qu'on attendait tous.

51e: L'OM est un peu moins perdu derrière. Le rapport de force se rééquilibre, l'affaire n'est pas réglée pour les Monégasques.

47e: On est repartis au Vel avec un changement de Bielsa. Lemina, touché, est remplacé par Fanni. Ca ne peut pas faire de mal.

Mi-temps. L'OM s'est fait rouler dessus. Comme il faut. Mais comme l'ASM a été généreuse en occasions manquées, on ne sait jamais.

46eLE POTEAU POUR SILVA !!!! C'est un miracle que ce match ne soit pas encore plié. C'est plus du gruyère derrière, c'est un trou noir.

@jdbc ouaip t'as raison je m'étais enflammé. Mais ça redevient jouable, on est d'accord.

38e: Mandanda encore devant Fabinho !!! Ca lui fait un point commun avec Lloris, il joue sans défense chaque WE. Ca doit être fatigant.

36e: C'est un euphémisme, évidemment

33e: L'enthousiasme marseillais retombe à plat. La toile d'araignée monégasque fait son oeuvre. A moins que ce soit les somnifères.

30e: Belle tentative de une deux d'Imbula avec Clément turpin qui oublie de rendre le ballon. Et après les arbitres se plaignent qu'on ne les aime pas.

26e: Le jaune orangé pour Nkoulou qui vient de découper Moutinho. Mais proprement hien, en prenant le ballon d'abord.

23e: La manchette de Subasic. Impérial le mec. Tu peux lui envoyer Jason Statham il bougera pas un sourcil.

21e: MANDANDA !!! La parade du gardien marseillais devant Martial. L'OM est sur un fil

20e: L'air de rien, avec ce score, L'ASM revient à deux points de Lyon qui reçoit Bordeaux la semaine prochaine. La deuxième place est en jeu

18e: Mai 2015, il reste encore des gens qui défendent Florian thauvin. Ou va ce monde...

15e: Ca y est le vélodrome a Turpin dans le nez. Il aura donc fallu un gros quart d'heure. Je m'attendais à mieux les gars. Décevant.

13e: L'ASM prend le bouillon des deux côtés. Mais les centres passent et les chiens aboient.

10e: POpopopo le bout du pied d'Abdennour devant Gignac...c'est wave marseillais after wave

8e: Le tifo dont je vous parlais tout à l'heure

6e: Monaco n'a perdu qu'un match après avoir mené cette saison. Au mois d'août 2014. Voilà voilà.

4e: Les Marseillais se ruent à l'attaque pour planter rapidement. Ca sent le cauchemar sur les contres. Mais dites pas que je vous l'ai dit.
 

2e: LE BUUUUUUUUUUUUUUT DE MOUTINHO !!! 46 secondes de jeu, premier contre, première chevauchée de Martial, et première frappe de Moutinho dans le petit filet. BAM.

1e: On est partis !

20h58: «Vaincre pour ramener l'Europe au Vel'». Beau tifo du public marseillais. On y croit encore, à la C1, donc.

20h53: Tu sais ce qu'il te reste à faire Dédé

20h50: Petite surprise concoctée par Jardim du côté ASM, Toulalan démarre sur le banc.

20h48: La compo olympienne, sensiblement la même que ces derniers temps, avec Floriant Thauvin sur le banc.

20h45: Bonsoir tout le monde, chauds pour la dernière grande affiche de la saison en L1?

Après, ce sera trop tard. L'OM, qui n'a jamais battu un membre du top 5 cette saison hormis Saint-Etienne à l'automne dernier, dans un autre monde, doit enfin passer un cap dimanche soir au Vélodrome face à Monaco. Une victoire, et Marseille se rapprocherait à deux petits points de la troisième place à deux journées de la fin. Surtout, la dynamique changerait de camp. Ça, c'est l'idéal sur le papier, pour l'OM et le suspense. Mais Jardim ne voit pas les choses de la même façon. L'entraîneur portugais a un bilan sans équivalent à l'extérieur (premier et de loin avec 35 points récoltés) et son équipe n'a perdu qu'une fois en L1 en 2015. Vous avez dit mission impossible?

>> Je vous veux dés 20h45 sur ce live pour cette dernière grosse affiche de la saison. Et pas d'excuses.