Barcelone-Bayern Munich: «Guardiola a lu mon blog, et puis on est devenu amis»

FOOTBALL Rencontre avec Matias Manna, le créateur de Paradigma Guardiola, un blog qui lui a permis de se rapprocher de l’entraîneur catalan…

Julien Laloye

— 

Matias Manna et Pep Guardiola.
Matias Manna et Pep Guardiola. — 20 minutes

En matière de Guardiolisme, il y a les haters, bien sûr. Ceux qui volent au secours de la victoire, les plus nombreux. Et puis les précurseurs. Enfin, LE précurseur. L'Argentin Matias Mana est le fondateur de Paradigma Guardiola, 30 000 abonnés sur Twitter, le blog de référence sur Pep. Premier post en 2004. Oui, 2004, quand Guardiola est encore un vieux machin en fin de parcours du côté du Qatar et du Mexique.

>> Lire aussi: Barça-Bayern, l'heure de gloire des «tacticologues»

Un détail pour Matias, qui sait dénicher les futures tendances: «J’ai toujours vu Pep comme le représentant d’une certaine manière de voir le foot, et j’ai créé ce blog pour mettre en avant un style de jeu jugé désuet à l’époque. C’est quand même incroyable que personne n’ait pensé à rejouer comme Cruyff avant lui !»

A l’époque, Manna, doctorant en communication digitale et journalisme, fait comme son maître. Il s’infuse tous les matchs de Juan Manuel Lillo, l’un des modèles de Guardiola, en plus de ceux de l’Ajax et de la Hollande des années 70. Et puis ceux du Barça B, évidemment, quand Pep, arrive aux commandes. L’ancien capitaine de la Roja, intrigué par cet illuminé qui s’intéresse à lui avant tout le monde, l’invite à venir partager un repas lors d’une visite à Buenos Aires. «Il m’a dit qu’il avait lu mon blog et on est devenus amis». Une relation dont Matias n’aime pas se vanter. Le lien est assez fort, en tout cas, pour permettre à l’intéressé d’assister à toutes les présaisons ou presque des équipes de Guardiola comme un journaliste, ou plutôt «un entraîneur analyste» de plusieurs équipes de première division argentine.

Le livre de Matias consacré à Guardiola - 20 minutes

Il arrive même à Pep de sourire quand son camarade prend le micro en conférence de presse, une folie, qui à l’échelle du coach du Bayern, équivaut à faire l’amour nu dans un lieu public. Il lui arrive aussi, parfois, de l’utiliser pour répondre aux attaques indirectes des dirigeants du Barça. Mais tout ça, Matias s’en moque. Son rêve, lui qui a publié un recueil de 192 pages d’analyse sur les matchs du Barça de l’époque et les méthodologies d’entraînement de Guardiola, c’est que ce dernier prenne en main la sélection d’Argentine. «Enfin, ça, c’est parce que c’est mon pays. S’il prend la France, celle de Platini et Zidane, c’est bien aussi. Je crois que le projet qui lui manque, c’est de gagner une Coupe du monde». On peut compter sur lui pour lui souffler l’idée.