Pacquiao-Mayweather: Les cinq histoires que vous n'avez pas envie de savoir avant le combat

BOXE Les deux boxeurs ne sont pas des enfants de choeur...

R.B., B.V. et A.M.
— 
les boxeurs Floyd Mayweather et Manny Pacquiao, le 2 mai 2015 à Las Vegas.
les boxeurs Floyd Mayweather et Manny Pacquiao, le 2 mai 2015 à Las Vegas. — JOHN GURZINSKI / AFP

C'est le combat du siècle. L'affrontement entre les deux meilleurs combattants du 21e siècle. Le match que le monde attend. Mais quand Manny Pacquiao et Floyd Mayweather vont se retrouver, dans la nuit de samedi à dimanche, à Las Vegas, prenez le temps d'avoir une pensée pour leurs casseroles respectives. Prison, Justin Bieber, adultère, tricherie et voix pourrie, voici ce que vous auriez préféré ne pas savoir avant de vous lever en pleine nuit.

Floyd Mayweather n’est pas un combattant classe

Difficile de faire moins élégant. Le 17 septembre 2011, Mayweather met sa ceinture mondiale en jeu contre Victor Ortiz. Après un coup de tête de ce dernier, l’arbitre interrompt la rencontre. Ortiz s’excuse pendant la pause et va de nouveau exprimer ses regrets alors que le combat reprend. Vexé, «Money» l’envoie au tapis en deux coups, dont un ultime «sucker punch», alors que son compatriote a la garde baissée. Sous les sifflets du public de Las Vegas, Mayweather se voit reprocher son manque d’élégance par le commentateur de HBO Larry Merchant. «HBO devrait vous virer», réplique le boxeur. «Si j’avais 50 ans de moins, je vous botterais les fesses», s’emporte Merchant. La classe.



Manny Pacquiao sautait sur tout ce qui bougeait avant de trouver Dieu

Il fut un temps, pas si lointain, où le monde entier savait que Manny Pacquiao n’était pas le plus fidèle des hommes. Dieu-vivant dans son pays, star dans le reste du monde, le boxeur Philippin claquait ses millions dans les bars à strip-tease, sautait sur tout ce qui bouge et épicurait (oui, oui) bien comme il faut. Un vrai goldenboy. Mais ça, c’était avant de rencontrer Dieu. «Le jour où j’ai entendu sa voix, j’étais tremblant et en sueur. J’ai eu l’impression d’être mort. C’était une expérience incroyable.» Et «une renaissance, le bon chemin, le salut». Son entraîneur de 13 ans, Freddy Roach, résume pour le Guardian: «C’était un mec assez timbré. Il tenait le monde par les couilles, il avait ce qu’il voulait. Maintenant, il ne fait plus la fête, il ne boit plus. Son foie est clean, il ne se tape plus de gonzesses à droite à gauche. Sa femme en est très contente, ils n’ont jamais été aussi heureux ensemble. C’est un meilleure père de famille.»

Floyd Mayweather a fait de la taule pour violences conjugales

On n'a pas son numéro d'écrou, mais c'est tout comme. En 2012, le boxeur s'est retrouvé derrière les barreaux. Mayweather, condamné à 90 jours de prison pour violences conjugales - il a frappé son ex-femme Josie Harris devant deux de leurs enfants après avoir appris qu'elle voyait un autre homme - n'y a finalement passé qu'un peu de moins de la moitié après avoir été libéré pour bonne conduite. Pour l'anecdote, c'est le rappeur 50 Cent qui l'attendra à sa sortie du pénitencier. Il a aussi purgé 100 heures de travaux d'intéret général et a dû s'acquitter d'une amende de 3.500 dollars. Il avait déjà frolé la case prison en 2005: Josie Harris avait déjà porté plainte contre lui avant de se rétracter. Egalement promoteur, Floyd Mayweather a été accusé de cruauté envers deux de ses boxeurs, qu'il entraînait de façon un poil trop intensive. Une accusation qui ne l'a pas amené en prison, mais qui lui a coûté sa licence de promoteur.

Floyd Mayweather est l’ami de Justin Bieber

Il est grimpé sur la scène de la conférence de presse et accompagnera Floyd Mayweather jusqu’au ring samedi. On ne parle pas d’une pointure de la boxe mais de Justin Bieber. Adulé par les adolescentes du monde entier, dont la fille du boxeur Iyanna, le chanteur canadien s’est lié d’amitié avec «Money». Au point de se faire offrir une séance d’entraînement particulière par la star en octobre. Bieber sait en tout cas quel look adopter pour jouer au dur. Jetez un œil sur cette vidéo où le chanteur à midinettes prend son air le plus ghetto possible pour accompagner Mayweather sur le ring de son combat contre Saul Alvarez, le tout accompagné du flow de Lil Wayne.



Manny Pacquiao chante mal (très mal en fait)

Donc, il chante comme une casserole. On ne peut pas lui en vouloir, au fond. Sauf que Manny Pacquiao adore pousser sa voix, et qu'il a les moyens de s'auto-produire pour un résultat qu'on qualifiera de... différent. La preuve avec le morceau enregistré à l'occasion de son combat contre Floyd Mayweather, une sorte d'hymne à lui-même, dont le style oscille entre la Nouvelle Star, les Enfoirés, Rocky et la Cité de la Joie. On vous laisse apprécier.



Un talent pas très bien caché qui n'a pas échappé à l'immense Will Ferrel. En 2012, le comédien américain enregistre un très improbable duo avec le Philippin. Le génie de la séquence? Faire chanter «Imagine», la chanson la plus cul-cul du monde, à un homme dont le gagne-pain et de cogner dur sur d'autres boxeurs.