L’entraîneur de Manny Pacquiao chauffe Floyd Mayweather

BOXE Les deux hommes s'affrontent samedi à Las Vegas...

R.B. avec AFP
— 
Manny Pacquiao et son entraîneur Freddie Roach le 29 avril 2015.
Manny Pacquiao et son entraîneur Freddie Roach le 29 avril 2015. — John Locher/AP/SIPA

Freddie Roach, l'entraîneur du boxeur philippin Manny Pacquiao, qui affronte samedi à Las Vegas Floyd Mayweather, a estimé mercredi que l'Américain n'était pas assez motivé pour remporter le «combat du siècle».

«Je me demande si (Mayweather) va répondre présent», a déclaré Roach avant la dernière conférence de presse des deux boxeurs.

«Lors de la première conférence de presse (en avril) à Los Angeles, j'ai dit qu'on allait lui botter les fesses et il n'a rien répondu», a ajouté l'entraîneur américain de 55 ans pour étayer son propos.



«Je ne pense pas que l'un ou l'autre ait peur avant ce combat (...) mais je pense que (Mayweather) a été forcé d'accepter ce combat, je ne pense pas qu'il veuille se battre, on ne lui a pas laissé le choix de l'adversaire», a estimé Roach, qui a entraîné par le passé Mike Tyson, Virgil Hill, Oscar de la Hoya et Bernard Hopkins.

Floyd Mayweather and Manny Pacquiao face off at the press conference pic.twitter.com/6UmMgXlAlp
— shylayysnoopyy (@shylayysnoopyy) April 30, 2015

Mayweather qui détient les titres WBC et WBA des welters, est toujours invaincu à 38 ans en 47 combats. Son duel contre Pacquiao (57 victoires, cinq défaites et deux nuls) est, normalement, l'avant-dernier combat de sa carrière.

Mahyar Monshipour sur Mayweather-Pacquiao: «Ce combat, je le mets au-dessus d'Ali-Frazier»

Roach, qui souffre de la maladie de Parkinson, a par ailleurs estimé que son protégé, âgé de 36 ans et révéré aux Philippines, avait les armes pour mettre fin à l'invincibilité de Mayweather.

«Je pense qu'il est plus rapide, plus puissant et qu'il est à 100% prêt pour répondre à ce que (Mayweather) va mettre sur la table», a-t-il estimé.

«Je ne suis pas vraiment impressionné par les boxeurs sans défaites (...) Je pense que des défaites font de vous une meilleure personne et un meilleur boxeur, on apprend plus d'une défaite que d'une victoire», a conclu Roach.