Dans l’actu

VIDEO. Accidents de voiture et décor qui s'effondre, le Tour des Flandres vire au n'importe quoi

CYCLISME Le Ronde a été marqué par des chutes spectaculaires...

N.C.

— 

Sébastien Chavanel a été percuté par sa propre voiture lors du Tour des Flandres, le 5 avril 2015.
Sébastien Chavanel a été percuté par sa propre voiture lors du Tour des Flandres, le 5 avril 2015. — capture d'écran 20 minutes

Le Tour des Flandres a été surprenant ce dimanche. Pas tellement en raison du scénario final, puisque l'homme en (très grande) forme du moment Alexander Kristoff s'est logiquement imposé, mais plus à cause de voitures suiveuses qui ont parfois fait n'importe quoi. Censées dépanner les coureurs quand ces derniers ne peuvent pas l'être par leur équipe, les voitures neutres ont fait plus de dégâts qu'autre chose. Parmi les victimes, Sébastien Chavanel. Arrêté sur le bord de la route pour une crevaison, le Français a été mis violemment au sol par sa propre voiture, percutée par l'arrière par l'un de ces véhicules neutres qui n'a pas pu s'arrêter à temps.

Rien de trop grave a priori pour le coureur français, qui a tout de même été contraint d'abandonner. Tout comme Jesse Sergent, de l'équipe Trek-Factory. Quelques kilomètres avant Chavanel, le Néo-Zélandais a lui été renversé par une voiture suiveuse, encore de Shimano.

Et parce qu'il était dit que les coureurs auraient vraiment tous les éléments contre eux, c'est une arche gonflable, placée à 60 km de l'arrivée, qui s'est ensuite effondrée sur le peloton. Coureur cycliste, définitivement un métier à risques.

 

Retourner en haut de la page