L'OM se rapproche du podium

©2007 20 minutes

— 

Les Phocéens ont mis fin à trois années de disette au stade Louis II en s'imposant à Monaco (1-2), hier lors de la 35e journée L1. L'OM met un peu plus la pression sur ses concurrents directs à la Ligue des champions. Marseille (4e) ne compte plus qu'une longueur de retard sur Lens (2e) et Bordeaux (3e). *

Albert Emon avait titularisé Modeste M'Bami au côté de Lorik Cana pour densifier son entrejeu. Mais c'est justement au milieu de terrain que l'OM pêchait en première période, laissant les Monégasques Camel Meriem et Jérémy Menez prendre les espaces. Sur une ouverture de Yaya Touré, Menez partait dans le dos de la défense et mystifiait Cédric Carrasso (11e, 1-0). Marseille éprouvait le plus grand mal à trouver son meneur Samir Nasri pour imposer son rythme. Les Olympiens s'en remettaient à une frappe de Cana (29e) et à une série de corners (42e). Sans réussite. Monaco atteignait la pause sur cet avantage quand Nasri décalait Franck Ribéry à gauche. Du pointu, le milieu international trompait Fabio Roma (1-1, 45e). Dès la reprise, le duo Nasri-Ribéry remettait ça mais le tir de l'ex-Messin n'était pas cadré (47e). Puis Djibril Cissé sollicitait le portier monégasque (49e). L'OM insistait. Un centre en retrait de Niang trouvait Ribéry, qui ratait sa reprise (54e). Les occasions se multipliaient. Nasri sur le poteau (73e) et Cissé par deux fois loupaien le cadre (74e et 79e). Sur une nouvelle offensive, entachée d'une faute marseillaise au départ, Niang était fauché dans la surface. L'attaquant se faisait justice en transformant le penalty (1-2, 84e). Et offrait un précieux succès à l'OM.