« Areva » a tout perdu

©2006 20 minutes

— 

Le défi français a été battu deux fois hier à Valence et n'a quasiment plus aucun espoir de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe Louis-Vuitton. Opposé à Desafio Español, puis à Team New-Zealand, bateau sur lequel Michael Schumacher avait été invité, Areva-Challenge n'a pas pesé lourd et s'est incliné en toute logique. Toujours huitièmes, les Français pointent à huit longueurs (soit quatre victoires) des Espagnols, quatrièmes, alors qu'ils doivent encore disputer six régates. « C'est évidemment très décevant pour l'équipe, mais nous devons nous battre jusqu'au bout », explique Stéphane Kandler, patron du bateau tricolore.