Les Milanais en démonstration

©2006 20 minutes

— 

Istanbul 2005, Athènes 2007. Deux ans après la mémorable finale (3-3) achevée aux tirs au but, le Milan AC et Liverpool se retrouveront dans la capitale grecque le 23 mai prochain. Hier soir, les Lombards n'ont laissé aucune chance à Manchester, qui n'a pas réédité à San Siro sa victoire du match aller (3-2).

La partie débutait sous des trombes d'eau et une outrageuse domination milanaise. Seedorf obligeait son compatriote Van der Sar à dévier sa frappe sur sa barre transversale (3e). Le gardien néerlandais de Manchester se saisissait sans mal de la première frappe signée Kaká (6e). La deuxième faisait mouche, le Brésilien plaçant sa reprise de demi-volée au ras du poteau pour son 10e but de la compétition (1-0, 11e). Malgré un tir de Giggs, capté en deux temps par Dida (20e), les Rossoneri ne relâchaient pas la pression. Sur un centre de Pirlo, Seedorf, aux 16 mètres, évitait deux défenseurs et plaçait un missile hors de portée de Van der Sar (2-0, 30e). Ce dernier voyait ensuite avec soulagement la tentative d'Inzaghi passer juste à côté (41e).

Le rythme baissait légèrement après le repos. Kaká butait sur Van der Sar au terme d'une belle chevauchée (53e). Milan avait beau se recroqueviller, Manchester ne parvenait pas à inquiéter Dida, à l'image d'un Cristiano Ronaldo muselé. A peine entré en jeu, Gilardino, lancé plein champ par Ambrosini, ajustait Van der Sar et mettait fin au suspense (3-0, 78e), dans un stade en délire. Seul Liverpool peut désormais encore priver le Milan AC d'une « septième coupe aux grandes oreilles ».