Le VAFC, si loin et si proche du maintien

©2006 20 minutes

— 

Entre deux eaux. Après avoir remonté deux buts en dix minutes contre Monaco, samedi (2-2), l'euphorie est retombée à Nungesser. Et pour cause, le VAFC (16e de L1), qui n'a pas gagné un seul match à domicile en 2007, a vu revenir Troyes, le premier relégable, à quatre longueurs. Mais « sur le plan moral, ce retour et ce point face à Monaco font énormément de bien », confie le coach Antoine Kombouaré. Samedi, à Sochaux, ses hommes n'auront plus beaucoup de marge de manoeuvre. « On va s'accrocher jusqu'au bout », promet le milieu offensif Rudy Haddad. Et commencer à surveiller d'un oeil les résultats de Nice et Troyes, qui jouent respectivement à Nancy et à Auxerre.