Affaire Zahia: le procès en appel renvoyé au 12 mai

JUSTICE Quatre personne restent à comparaître...

A.M. avec AFP

— 

L'organisateur de l'escapade munichoise de l'escort-girl Zahia pour rendre visite au footballeur français Franck Ribéry en 2009 a tenté mardi de convaincre le tribunal correctionnel de Paris que la tournure frivole de ce voyage n'était pas prévue.
L'organisateur de l'escapade munichoise de l'escort-girl Zahia pour rendre visite au footballeur français Franck Ribéry en 2009 a tenté mardi de convaincre le tribunal correctionnel de Paris que la tournure frivole de ce voyage n'était pas prévue. — Pierre Verdy AFP

La cour d'appel de Paris a renvoyé mardi au 12 mai le procès en appel de quatre prévenus poursuivis pour proxénétisme dans l'affaire Zahia dans laquelle les footballeurs français Franck Ribéry et Karim Benzema ont été relaxés en première instance. Le procès a été renvoyé à la demande de l'avocat de l'un des prévenus qui ne pouvait être présent à l'audience.

Parmi les quatre personnes appelées à comparaître figurent les frères Georges et Elie Farhat, gérants d'un cabaret oriental «le Zaman café» où des jeunes femmes se prostituaient. Ils ont été condamnés en première instance à un an et 18 mois de prison, dont la moitié avec sursis pour chacun.

Les deux autres prévenus sont Kamel Ramdani, un ami de Franck Ribéry accusé d'avoir organisé la rencontre à Munich en 2009 entre le footballeur et Zahia, escort girl mineure, et Abousofiane Moustaïd, ancien candidat de l'émission de télécrochet «La nouvelle star», accusé d'avoir joué un rôle d'entremetteur. Kamel Ramdani a été condamné à cinq mois de prison et 5.000 euros d'amende, Abousofiane Moustaïd à deux ans de prison, dont un avec sursis et 10.000 euros d'amende.