VIDEO. Présidence de la Fifa: Pour Sepp Blatter, l'UEFA «n'a pas le courage» de s'opposer à lui

FOOTBALL Sepp Blatter, candidat à sa propre succession à la tête de la Fifa, a répondu aux critiques de l'UEFA en disant qu'aucun de ses dirigeants n'avait le courage de venir le défier...

N.C.

— 

Sepp Blatter, le président de la FIFA, le 26 septembre 2014, à Zurich.
Sepp Blatter, le président de la FIFA, le 26 septembre 2014, à Zurich. — SEBASTIEN BOZON / AFP

Quand il faut critiquer, il y a du monde, mais lorsqu'il s'agit de passer à l'acte... Voilà en substance le tacle adressé à l'UEFA par Sepp Blatter, candidat à un cinquième mandat à la tête de la Fifa en mai prochain. Fatigué par les remarques des dirigeants de l'instance européenne - Michel Platini en tête -, qui appellent à un nouveau souffle à la tête de la Fédération internationale, le Suisse a tenu à mettre les choses au point. «C'est malheureux à dire mais toute l'opposition [à mon projet] vient de l'UEFA. Seulement, ils n'ont pas le courage d'entrer dans la course [à la présidence], a-t-il dit à CNN World Sport. Alors laissez-moi faire, soyez respectueux.»

«Tous ceux qui ne sont pas d'accord avec moi devraient se présenter», a-t-il ajouté. Pour le moment, seuls Jérôme Champagne, le prince jordanien Ali bin Al Hussein et David Ginola ont annoncé leur intention de défier Sepp Blatter.