VIDEO. Angleterre: Olivier Giroud et Arsenal piègent Manchester City

FOOTBALL Les Gunners ont battu chez le champion d'Angleterre sur sa pelouse...

20 Minutes avec AFP
— 
Olivier Giroud, buteur lors de la rencontre entre Manchester City et Arsenal le 18 janvier 2015.
Olivier Giroud, buteur lors de la rencontre entre Manchester City et Arsenal le 18 janvier 2015. — Matt West/BPI/REX/REX/SIPA

Manchester City, piégé à domicile (2-0) par un Arsenal enfin capable de briller contre une grosse écurie, laisse Chelsea reprendre cinq points d'avance en tête du Championnat d'Angleterre dimanche après la 22e journée.

Derrière les deux équipes de tête, qui s'affronteront lors de la prochaine journée le 31 janvier à Stamford Bridge, les quatre suivants ont gagné et reviennent sur Manchester City.

City n'avait plus été battu à l'Etihad depuis fin août, et voit du coup sa série de 12 matches d'invincibilité en Premier League prendre fin. Rien n'est encore perdu pour conserver le titre, mais les Mancuniens ne doivent pas laisser le doute s'installer après un coup d'arrêt qui a valeur d'avertissement.

 #ANGLETERRE | Le but d'Olivier #Giroud face à Manchester City https://t.co/SrMRNkhIKY
— Sports Prono (@SportsProno_fr) January 18, 2015


A l'inverse, au-delà de la victoire d'une équipe qui n'était plus habituée à dominer ces matchs de prestige, Arsenal, toujours 5e à trois longueurs du podium, confirme une certaine régularité retrouvée, indispensable pour monter plus haut: les hommes d'Arsène Wenger n'ont subi qu'un revers en sept matchs, le 1er janvier, et viennent d'engranger dans cette période faste 16 points sur 21.

Ce match, remporté par les Londoniens à la surprise quasi-générale, a vu une équipe londonienne a priori moins talentueuse et moins expérimentée que celle des Citizens, rivaliser à la régulière et mentalement, tout en jouant contre-nature. Santi Cazorla et Olivier Giroud ont permis aux Gunners de s'imposer sur la pelouse de City.

Lors de ses quatre derniers matches, le champion 2014 vient donc de laisser filer sept points.

Les Londoniens, eux, peuvent désormais s'autoriser à regarder la suite de leur saison avec plus de sérénité et une ambition retrouvée.