Ligue 1: Battu par Monaco, l'OM s’échoue sur le Rocher

FOOTBALL Les Marseillais se sont encore inclinés contre un gros (1-0)...

Loïc Bécart
— 
Yannick Ferreira-Carrasco au duel avec Brice Dja Djédjé lors de Monaco-Marseille le 14 décembre 2014.
Yannick Ferreira-Carrasco au duel avec Brice Dja Djédjé lors de Monaco-Marseille le 14 décembre 2014. — Claude Paris/AP/SIPA

Jouer sans avoir la pression d’un PSG collé à ses basques, l’OM en avait presque perdu l’habitude. Alors qu'ils pouvaient assurer le «titre» de champion d’automne en cas de victoire contre Monaco, les hommes de Marcelo Bielsa sont tombés sur le Rocher. Battus par des Monégasques (1-0), qui ont brillé en Coupe d’Europe dans la semaine avec une victoire face au Zenit Saint-Petersbourg (2-0) et une qualification en 8e de finale de Ligue des champions, les Marseillais ratent une belle opportunité de prendre leurs distances sur Paris.

Même après avoir joué cette semaine, Monaco était assez en forme pour perturber les plans de l’OM. Malgré plusieurs offensives, Gignac et Dja Djédjé ne parviennent pas à marquer en première mi-temps. Les Rouge et Blanc profitent même de la moindre erreur marseillaise pour créer le danger, à l’image d’Anthony Martial qui trouve la transversale de Steve Mandanda.

>> Le match à revivre en live comme-à-la-maison par ici

Bref, même sans Berbatov, Kurzawa et Kondogbia, l’AS Monaco arrive à titiller le leader du championnat. Côté marseillais, les artisans de la précédente victoire contre Metz qu’étaient Dimitri Payet et André Ayew n’arrivent pas à être décisifs cette fois-ci. Tout doucement mais sûrement, tel le piège guingampais sur le PSG, l'embuscade monégasque se referme sur l’OM. Bernardo Silva vient punir la défense marseillaise (1-0, 66e). Touché, l'OM n'est jamais parvenu à revenir.

Tout cela confirme la difficulté marseillaise de s’affirmer hors de ses bases. Sur ses quatre derniers déplacements, l'OM n’en a gagné aucun. Pire, il a perdu tous ses duels chez les «gros» du championnat: Monaco, Lyon, revenu à deux longueurs de Marseille ce week-end, et Paris, qui reste en embuscade à un point des Marseillais. Il faudra donc une victoire aux hommes de Bielsa contre Lille dimanche pour finir en tête à la trêve.