Ligue Europa: Guigamp, seul club qualifié, a un «sentiment de fierté»

FOOTBALL Un sentiment de fierté et de joie a envahi les Guingampais jeudi soir, après leur qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa...

N.C.

— 

La joie des Guingampais après avoir obtenu leur qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa, le 11 décembre 2014, sur la pelouse du PAOK Salonique (1-2).
La joie des Guingampais après avoir obtenu leur qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa, le 11 décembre 2014, sur la pelouse du PAOK Salonique (1-2). — SAKIS MITROLIDIS / AFP

Ils l’ont fait. Vainqueurs sur la pelouse du PAOK Salonique (1-2) jeudi, les Guingampais ont décroché leur billet pour les 16e de finale de la Ligue Europa. Ils y seront les seuls représentants français, après les fiascos de Saint-Etienne et Lille, incapables de gagner ne serait-ce qu’un seul de leurs six matchs de poule. Pas mal pour un club que beaucoup imaginaient plomber l’indice UEFA de la France. «C’est un sentiment de fierté. On n’était pas programmé pour cela, vous nous l’avez suffisamment répété. D’avoir réussi ce pari-là, d’avoir gagné ici, c’est une grande performance», apprécie l’entraîneur, Jocelyn Gourvennec.

«Il ne faut surtout pas banaliser ces performances-là»

C’est la première fois que les Bretons atteignent ce niveau de la compétition. «On rentre dans l'histoire», s’enthousiasme Younousse Sankharé. «C’est beaucoup de joie. On est très heureux de représenter la France en 16es et le club de Guingamp, d’avoir porté haut les couleurs, ça continue pour nous… Il ne faut surtout pas banaliser ces performances-là», rappelle de son côté Lionel Mathis.

Tous n’ont maintenant qu’un souhait: que cette performance leur serve pour le championnat. Cela a d’ailleurs déjà commencé. Derniers il y a  encore trois semaines, les Guingampais viennent d’enchaîner deux victoires et flottent désormais juste au-dessus de la zone de relégation. «On devait sortir de cette poule et sortir de la zone de relégation en championnat, je pense qu'on est sur la bonne voie, reprend Sankharé. Ça prouve qu’on est dans le vrai.» Et pour finir en beauté cette semaine, quoi de mieux que la réception du PSG, dimanche? «On va faire le maximum, annonce Gourvennec. Mais en ce moment tout ce qui se passe pour nous c'est vraiment bien.»