Un oeil sur Montaigu

FOOTBALL FC NANTES Le Mondial minime de Montaigu recèle peut-être les perles de demain, comme Karim Benzema, néo-Bleu...

J. R.

— 

Le Mondial minime de Montaigu recèle peut-être les perles de demain, comme Karim Benzema, néo-Bleu passé par le tournoi vendéen. Depuis hier, la compétition rassemble plus de 400 joueurs, dont de nombreux internationaux. Une bonne occasion pour le FC Nantes de renforcer son centre de formation ? Pas vraiment. « Montaigu nous sert plus à évaluer le niveau qu'à recruter, explique Vincent Bracigliano, responsable du recrutement des jeunes au FCNA. On regarde les équipes nationales, mais la plupart des joueurs sont déjà sous contrat. Cette année, par exemple, les Irlandais, les Anglais, les Japonais ou les Argentins sont présents, mais ils sont intouchables. »Pour l'édition 2007, seuls les Camerounais, libres de tout contrat, seront surveillés de près par le staff nantais. En revanche, Nantes profite de l'occasion pour tester certains joueurs au cours du challenge clubs, des jeunes qui finissent souvent par intégrer la Jonelière. C'est d'ailleurs ce qui était arrivé à Soilyho Mété, aperçu en L1 en début de saison.