Hervé Touré pas fixé

BASKET ASVEL L'épilogue judiciaire de l'affaire qui oppose depuis deux ans l'Asvel à Hervé Touré est encore loin d'être connu...

S. M.

— 

L'épilogue judiciaire de l'affaire qui oppose depuis deux ans l'Asvel à Hervé Touré est encore loin d'être connu. Condamné en juillet dernier à verser 150 750 € de dommages et intérêts à son club formateur pour rupture abusive de contrat, l'ancien ailier villeurbannais avait fait appel de cette décision. Celui-ci aurait dû être examiné le 28 mars, mais la Cour d'appel de Lyon a décidé de radier l'affaire. « Elle n'a pas accepté le renvoi demandé par les deux parties. Mais nous allons demander la réinscription de l'affaire », nous a indiqué hier une collaboratrice de l'avocat de Touré. Revenu la semaine dernière à Lyon afin d'assurer sa défense, le joueur de Capo d'Orlando a effectué le voyage pour rien. Et à son retour en Sicile, son club a essuyé deux nouveaux revers en Championnat, qui ont poussé les dirigeants à licencier l'ex-Villeurbannais Reggie Freeman.