Milan - Bayern, c'est sur 20minutes.fr

LIVE-COMME-A-LA-MAISON Début des quarts de finale de la Ligue des champions; 20minutes s'intéresse à Milan-Bayern...

JH

— 

La confrontation AC Milan-Bayern Munich, dix fois vainqueurs du trophée à eux deux, est l'affiche des quarts de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort a eu lieu vendredi à Athènes, où se tiendra la finale le 23 mai.
La confrontation AC Milan-Bayern Munich, dix fois vainqueurs du trophée à eux deux, est l'affiche des quarts de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort a eu lieu vendredi à Athènes, où se tiendra la finale le 23 mai. — Paco Serinelli AFP/Archives
Le live-comme-à-là-maison, c'est terminé pour ce soir avec ce match nul entre Milan et le Bayern 2-2. A demain sur 20minutes.fr

90e+2. Exploit du Bayern et de Van Buyten qui trompe Dida.
C'est le duel des improbables. Grosse difficulté à venir pour les Italiens mercredi lors du match retour.

90e+1. Bonne fin de match pour le Bayern. Le portier brésilien du Milan Dida est fébrile, sa défense aussi.

89e. Il y a eu trois buts ce soir à San Siro. Plus que prévu en début de live. Ça promet un match retour passionnant entre deux grosses écuries. La différence entre des clubs de ce niveau et les Français est criante.

87e minute.
On avait juste à la question. C'est bien JPP. Pour la réponse, voir TF1.

85e minute. Changement: Gourcuff rentre à la place de Seedorff et Roque Santa Cruz à la place de Makaay.

82e minute. PENALTY contre le Bayern et carton jaune. Arbitrage vidéo: pas vraiment faute de Lucio sur Kaka.
Et les Allemands râlent: l'arbitre, russe, mauvais souvenir, etc. Nous relire en bas, au début du live-à-la-maison. BUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTT!!!!!!!!!

77e minute. Vous n'allez pas nous croire. On allait écrire que les Allemands allaient marquer. Bing. Au moment où les lignes s'écrivaient, but. De van Buyten. Ce qui est doublement incroyable. Mais comme le garçon est originaire de Chimay, nous n'allions pas rater l'occasion de nous faire mousser.

Un coup d'oeil sur l'autre match. Si vous vouliez voir des buts, il fallait aller à Eindhoven, où Liverpool se paie les locaux. 3-0 pour l'instant.
En espérant que les supporters néerlandais n'auront pas l'envie de jouer une 3e mi-temps hooliganisée.


70e minute. Le niveau baisse mais Super Pipo entre,
ovationné par le public de San Siro.

67e minute. Sortie de Sagnol, cramé.
Ils ne doivent pas être nombreux les joueurs qui ont enquillé championnat - coupe du monde - championnat sans se blesser. Vous avez les noms?

65e minute. Oddo, l'homme de la passe décisive sur le but de Pirlo, se la joue un peu perso.
Son tir depuis la droite d'Hensing passe à quelques centimètres de la transversale.

63e minute. Maldini subtilise le ballon dans les pieds de Makaay pour l'occasion la plus chaude côté allemand.

61e minute. Sagnol n'est pas à la fête.
Même que les Italiens ont pris l'habitude de jouer sur lui. Un coup de mou?

53e minute. Kakaaaaaaaaaa! Non pas de but
. Seul devant Hensing, il rate d'un cheveu. Les Italiens ne ferment pas le jeu. Ça devient dur pour les Allemands. C'est van Buyten, l'ancien de l'OM, qui doit tenir la baraque.

51e minute. Arbitrage vidéo. Départ à la limite limite du hors jeu de Gilardino. Il plante, sourd au coup de sifflet de l'arbitre. Et prend le jaune qui le prive du match retour.

46e minute. C'est reparti à San Siro.
Et Pipo Pipo Pipo Inzaghi, le joueur que les Français adorent détester s'échauffe. Enfin, du spectacle !!

N'oubliez pas de rafraîchir votre page en cliquant ici.

Des nouvelles de l'autre quart du soir: à Eindhoven, Liverpool mène 1-0. But de Gerrard à la 27e minute.


45e minute: Milan mène donc 1-0 à la mi-temps.
. Soit une équation bien connue. Les Italiens sont dans la configuration préférée des Transalpins. Mais normalement, les Allemands, à la fin... Quel poncif vivra encore après ce match? Vos pronostics?

38e minute: butttttttt de Pirlo
sur un centre d'Oddo. Bon, Rensing était seul sur ce coup-là.

36e minute. Oliver Khan a du souci à se faire. Le portier officiel du Bayern sur la touche ce soir laisse sa doublure briller sur un arrêt de gardien façon hand sur une tête de Gilardino à bout portant. Michael Rensing fera-t-il à Khan au Bayern le même tour de passe passe que Lehman en sélection nationale?

33e minute. Hasan Salihamidzic,
le seul Bosniaque un peu connu depuis Susic, écope du premier carton jaune du match.

30e minute. La réponse à la question...
est Jean-Pierre Papin. Quelle est la question de TF1? Promis, on ne touche pas un centime.

25-27e minutes. Du très haut niveau, ne zappez pas... OK, c'est pas du grand spectacle, mais techniquement, c'est un assez fortiche. Ça doit bien faire cinq bonnes minutes que le ballon est en mouvement. Pas de fautes, pas de passes ratées, mais sucession de gestes individuels tant en attaque qu'en défense.

22e minute. Seedorf est encore en pointe, à la tombée d'un ballon qui traîne. Ce
joueur qui se promène sur les pelouses depuis les années 90 monterait-il d'un cran chaque saison? Ce soir, c'est le poste d'avant-centre qu'il occupe. Bientôt la retraite, Clarence...

17e-19 minute. Sereins, les Allemands. Solides en défense, pas énervés au milieu de terrain, ils construisent, tranquilles. Le rythme n'est pas effréné, mais ça tourne, surtout côté gauche.

15e minute.
Deuxième alerte sur le but allemand. Ambrosini cale sur Rensing, le remplaçant de Khan. On a l'mpression que Milan ne se satisfera pas d'un nul...

N'oubliez pas de rafraîchir votre page en cliquant ici.

11e minute. Sagnol distille quelques bons centres sur le second poteau de Dida. Pas de grosses frayeurs, mais le match est équilibré.

3e minute. On avait prévu un match sans espace. Bien sûr, on s'est gourré. Centre au cordeau, pied au poteau. Un poil à côté. Les Milanais sont au taquet...

Coup d'envoi dans quelques instants...

Où l'on nous apprend que les Allemands ont commencé à mettre la pression sur l'arbitre du match, le Russe Baskakov. Au prétexte que lors de la taule précédente, voir ci-dessous, l'arbitre était déjà russe.

L'avant-match
Premier match en «live-comme-à-la-maison» sans la présence d’une équipe française. Mais 20minutes.fr ne ratera pas ce mardi soir une affiche d’un grand classicisme entre deux anciens vainqueurs de la Ligue des champions : l’AC Milan et le Bayern de Munich.

Le calendrier des autres rencontres

Attention, qui dit anciens champions ne dit pas forcément match spectaculaire. On ne va pas se mentir, les ingrédients pour 90 minutes de foot total ne sont pas réunis : un club allemand d’un côté avec ses stars Mark Van Bommel et Oliver Kahn sur la touche, un club italien de l’autre, un match aller… Ça sent la tenaille, le match sans espace, le truc à ne pas voir à la télé, où le jeu est partout sauf autour du ballon, et donc des caméras.

Mais on ne va pas bouder notre plaisir de french looser: dans 180 minutes — ou un peu plus, un club italien ou un club allemand regardera les demi-finales à la maison. Comme nous.

Pour la petite histoire, ce quart de finale entre gros d’Europe a un favori. Le club de Berlusconi possède en effet des statistiques et un palmarès à faire peur : six titres de champion d'Europe, une seule demi-finale ratée en quatre ans et aucune défaite en terre italienne lors des quatre derniers face à face avec le club allemand (dont une leçon de ballon lors de la précédente édition avec une victoire 5-2 au total des deux matches).

Des raisons d’espérer pour les Bavarois ? Si, si, il y en a : Milan n’est pas en forme et pointe à la sixième place du championnat à 35 points de l'Inter ; l’avant-centre Roy Makaay a le pied chaud et a planté samedi son 100e but depuis qu’il est arrivé à Munich.

Allez, ça (Gattuso, Kaka, Pirlo, Sagnol quand même) méritera bien un coup d’œil…

Rendez-vous donc à 20h45 pour le coup d’envoi. N’oubliez pas les boissons et vos commentaires avisés, on s’occupe du reste.

Equipes probables:

Milan AC
1-Dida; 44-Massimo Oddo, 13-Alessandro Nesta, 3-Paolo Maldini, 18-Marek Jankulovski; 8-Gennaro Gattuso, 21-Andrea Pirlo, 23-Massimo Ambrosini, 10-Clarence Seedorf; 22-Kaka; 11-Alberto Gilardino.

Bayern Munich
22-Michael Rensing; 2-Willy Sagnol, 3-Lucio, 5-Daniel van Buyten, 21-Philipp Lahm; 20-Hasan Salihamidzic, 39-Andreas Ottl, 23-Owen Hargreaves, 31-Bastian Schweinsteiger; 10-Roy Makaay, 11-Lukas Podolski.

Arbitre: Youri Baskakov.