Angleterre: Jose Mourinho a très mal pris la première défaite de Chelsea cette saison

FOOTBALL Jose mOurinho s'est montré mauvais perdant après la première défaite de Chelsea cette saison, ce samedi, à Newcastle...

N.C. avec AFP

— 

José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea, le 1er novembre 2014, contre QPR, à Stamford Bridge.
José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea, le 1er novembre 2014, contre QPR, à Stamford Bridge. — JUSTIN TALLIS / AFP

L'entraîneur de Chelsea Jose Mourinho a été plutôt mauvais perdant samedi après la première défaite de son équipe cette saison, ce samedi, à Newcastle (2-1). Le Portugais a dit que «des choses s'étaient passées en dehors du terrain» et du «contrôle de l'arbitre». «Une seule équipe a joué pour gagner, a-t-il déclaré à la BBC, comme après le nul contre Sunderland il y a une semaine (0-0). On méritait au moins un point. Il aurait pu y avoir 20 minutes d'arrêts de jeu (il y en a tout de même eu 6) mais cela n'aurait rien changé car des choses se sont passées en dehors du terrain et l'arbitre n'a pu contrôler cela. Les arbitres ne peuvent sanctionner les ramasseurs de balle qui disparaissent dans la foule en gardant le ballon».

«J'aime la façon dont mon équipe a perdu, en donnant tout et en étant malchanceuse. Mais après le deuxième but, mon équipe a perdu son équilibre émotionnel», a-t-il toutefois reconnu après avoir mis fin à une série de 23 matches sans défaite depuis la fin avril. «Mais je ne suis pas obsédé avec les records et les stats. Ca n'est pas pour moi, ça. Moi, ce que je veux, c'est gagner le championnat», a encore assuré l'entraîneur du leader de la Premier League.

Pardew invente le «Mourinho time»

«Notre plan tactique pour les arrêter a bien marché, on est ravi d'avoir ravivé l'intérêt du championnat mais je suis sûr que Jose ne partage pas mon point de vue, a pour sa part déclaré à la BBC son adversaire Alan Pardew. C'est un jour spécial pour nous. Et on finit avec des joueurs qui ne touchent plus terre, qui repoussent tout. Cela résume tout. On a tous poussé dans la même direction».

«Ce match, c'était une question de caractère et de discipline probablement contre la meilleure équipe en Europe en ce moment. Au début, on a reculé et laissé jouer un peu Chelsea et on n'a pas réussi à changer ça. Mais je n'avais jamais vu six minutes d'arrêt de jeu à domicile avant! On connaissait le "Fergie time" (du nom de l'ancien entraîneur de Manchester United, ndlr), là c'était le "Mourinho time"», a poursuivi l'entraîneur des Magpies, dont le départ a été réclamé cette saison par ses propres supporteurs en septembre après un mauvais début de saison.