Florent Manaudou champion du monde et recordman du monde du 50 m nage libre en petit bassin

NATATION Sa troisième médaille des Mondiaux...

R.B.

— 

Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014.
Florent Manaudou aux championnats de France en petit bassin, à Montpellier le 20 novembre 2014. — PASCAL GUYOT / AFP

Et de trois. Florent Manaudou a été sacré champion du monde de 50 mètres nage libre en petit bassin vendredi à Doha en devançant l'Italien Marco Orsi et le Brésilien Cesar Cielo.. Le Français bat par la même occasion le record du monde de la distance. Il s'agit de sa troisième médaille de la compétition après l'or en relais 4x100 mètres et l'argent dans le relais 4x50 mètres quatre nages.

Champion olympique et d'Europe (grand bassin) sur la distance, Florent Manaudou n'avait encore jamais battu de record du monde. Avec un chrono de 20 secondes et 26 centièmes, il a amélioré le temps (20.30) du Sud-Africain Roland Schoeman, établi le 8 août 2009 en combinaison en polyuréthane.

Il ne s'attendait pas à «faire aussi bien»

Très ému, Florent Manaudou a fait part de son bonheur au micro de Sport+ juste après la course. «Ça n'a pas été facile aujourd'hui. Je ne m'attendais pas à faire aussi bien. C'est fou.»

En octobre, le nageur avait déclenché une polémique en expliquant au Parisien Magazine qu'il prenait de la créatine, «comme tout le monde». «Les gens ne font pas la différence avec le dopage, avait-il expliqué. D'ailleurs, quand j'ai dit à ma copine [la cavalière Fanny Skalli] que j'en prenais, elle s'est écriée: "Mais tu te dopes!" J'ai dû lui expliquer que c'était légal, qu'il n'y a pas de danger.»

Deuxième Français présent en finale, Clément Mignon, a pris la 8e et dernière place en 21.35.